Ce corps d’après-grossesse.

Mon Petit Prince a maintenant 7 mois et, il est vrai que, je ne vous ai jamais parlé de ma toute nouvelle relation avec mon corps. Il était temps de faire un petit article sur ce sujet, au combien sensible, presque foireux.

Commençons par le commencement. Avant ma grossesse, je faisais 58 kg pour 1m69. Tout se passait à peu près bien. Bon, comme toutes les filles j’avais des petites imperfections, mes gros complexes à moi. Je ne supportais pas mes cuisses. Dès que j’ai commencé à faire de la natation, elles ont gonflées, se sont musclées et lorsque j’ai arrêté le sport je pensais que tout allait rentrer dans l’ordre. Que nenni! Mais à coté de ça, j’étais fière d’arborer un ventre plat et ferme. Ma grande fierté à moi. Ce ventre que j’avais décidé de percer en quatrième pour lui donner encore plus de valeur. Montrer mon joli nombril sur la plage, être contente des regards insistants des garçons. Parce que oui, j’aimais plaire. Je ne voyais pas ma vie sans séduction, un peu par ci, un peu par là, tout en gardant ma dignité de peur de passer pour une fille facile. Cette relation que j’entretenais avec les garçons était mon « jeu » favori. Parce que ça fait du bien d’entendre « Tu es belle! », surtout si l’homme en face est un canon. Je suis de ce genre là, je ne m’en cache pas.

Et puis, je suis tombée enceinte. Je n’ai grossi qu’à partir du 5ème mois. Une petite victoire en soi. soulagée, je me suis dit que je ne prendrais surement pas 30 kilos. Et puis, au lieu du syndrome du ventre vide post accouchement, moi, j’ai eu la bonne idée de faire l’inverse. Je l’appellerais : le syndrome du ventre plein. Je ne me suis pas rendu compte que je grossissais. J’ai essayé à mainte reprises de mettre mon jean taille 38 en toute fin de grossesse. La grossesse était désirée mais je ne sais pas ce qu’il s’est réellement passé. Le corps changeant trop vite à partir du cinquième mois, je ne m’en suis pas rendu compte. J’essayais également de dormir sur le ventre, bien sûr je n’y arrivais pas. Et bien des fois, je rentrais mon ventre pour passer dans des endroits étroits. Bien sûr, je ne passais pas. C’était carrément bizarre.

Le 22 mars 2014, j’accouche de mon rayon de soleil. Je suis encore abasourdie de voir comment le ventre peut se dégonfler une fois l’accouchement terminé. Le 20 mars, la balance affichait 12 kg pris. Le 26 Mars, jour de ma sortie de la maternité, 8 kg avaient déjà disparus. Mais ça, je ne le voyais pas. Ce qui m’importait maintenant c’était ce ventre tout flasque, tapissé de vergetures (qui sont apparues une semaine avant l’accouchement!) . J’étais désarmée face à mon propre corps. Et ma mère m’a dit: 9 mois pour fabriquer le Bébé, 9 mois pour perdre tous les kilos de grossesse. J’ai répondu : Okay. Alors sagement j’ai attendu.

Aujourd’hui, on en est à 7 mois. Il me reste deux kilos en trop, mais ça se n’est rien, et une vingtaine de vilaines vergetures que je déteste. Je n’ai pas encore ressorti de maillot de bain deux pièces pour éviter de fondre en larmes dans ma salle de bain. Et croyez moi, ça me reste en travers de la gorge. Cet été, c’était la mode des crop-top, vous savez ces tops qui s’arrêtent au dessus du nombril. Avant ma grossesse j’en aurais acheté une dizaine et porté que ça tout l’été, mais mes vergetures ont eu raison de moi. J’en ai acheté deux avec une salopette pour tout bien dissimuler. Ma grossesse m’a aussi laissé de la cellulite sur les cuisses, des seins qui tombent, des cicatrices d’acné et des cheveux tout raplapla. Alors, je me dit que je n’ai plus rien à mettre en avant sur ce corps que je ne reconnais plus. Je n’accepte plus ce corps. Je n’accepte plus l’image de la femme que je renvoie.

Tatouage ange bebe

Publicités

4 réflexions sur “Ce corps d’après-grossesse.

  1. Ton article me touche. Je comprends tout à fait ton désarroi. C’est un passage délicat mais ça va s’estomper même si ça prend du temps c’est vrai. Moi aussi les vergetures sont apparues une semaine avant l’accouchement… J’étais horrifiée, si près du but c’est vraiment pas juste! On met du temps à rapprivoiser son corps, mais la séduction passe par pleins d’autres détails, un beau sourire, de jolies jambes, un poitrine mise à nouveau en valeur, de jolis accessoires… Etc
    J’espère tu arriveras a te refaire une belle image de toi-même. Courage. Bises 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s