Le très réussi « Comment c’est loin ».

Je suis une amoureuse des mots mais aussi une ancienne grande cinéphile. Pour moi, l’un ne va pas sans l’autre. Les mots donne le scénario et le relief d’une histoire , le cinéma n’est bon que lorsque les mots sont utilisés avec justesse.  Alors, c’est avec enthousiasme que je suis allée voir le premier film d’Orelsan mercredi dernier.

J’ai toujours trouvé Orelsan doué dans son domaine, plein de talent pour écrire des textes certes percutants mais d’un infini réalisme dans lesquels je me reconnais parfois. Je ne l’ai connu que tardivement, lors de son deuxième album : Le chant des sirènes. D’ailleurs, c’est dans cet album que j’ai entendu pour la première fois la voix de Gringe, l’acolyte à la scène comme à l’écran de notre rappeur trentenaire. Ensemble, surnommés les Casseurs Flowteurs, ils ont fait du chemin. Ils se sont rencontrés à Caen dans les années 2000 et ont rapidement créé les prémices de leur duo. Aujourd’hui , rappeurs renommés mais aussi à la tête d’un programme court sur Canal + « Bloqués » , leur carrière prend une nouvelle dimension avec la sortie du film « Comment c’est loin« .

la-bande-annonce-du-premier-film-dorelsan_1

Alors comme je te disais, c’est avec un enthousiasme certain que j’ai pris ma place de ciné, mercredi dernier. Cependant, j’avais peur qu’Orelsan se plante, que l’humour de « Bloqués » ne devienne trop lourd et que les textes rendent le film trop long. Mais c’est avec un grand sourire aux lèvres et la satisfaction de ne pas avoir perdu du temps et de l’argent que je suis ressortie de la salle.

orelsan-comment-faire-un-efficace-sur-l-inefficacite,M283383.jpg

« Comment c’est loin » est court, drôle, intéressant et musical.

  • Court puisqu’il ne dure qu’ 1h30 et que les dialogues ne tirent pas en longueur. Les scènes s’enchainent très rapidement , nous laissant sans cesse dans l’action.
  • Drôle puisqu’on y retrouve l’humour des courtes scènes de Bloqués, mais petit peu par petit peu. Ainsi une scène grave finie généralement par faire sourire. Les personnages sont authentiques et ont des conversations comme tout amis pourraient en avoir dans la vie de tous les jours. Un humour bon enfant loin d’être prétentieux et que tout le monde peut comprendre.
  • Intéressant puisqu’au delà des moments de franches rigolades, on comprend qu’Orelsan essaye de faire réfléchir le spectateur sur le sens de la vie, des responsabilités, des rêves , des choix que l’on fait mais aussi de l’amitié. Autant de sujets importants qui restent en tête à la sortie de la salle.
  • Musical puisque, si on aime les musiques des Casseurs Flowteurs, on fini forcément par bouger un peu et chanter les refrains. Il faut savoir que ce film inclut beaucoup de musiques. Ce qui est , à mon gout, appréciable. Les textes des chansons permettent de comprendre plus profondément, ce que ressentent les personnages.

Alors vraiment, si tu es toi aussi conquis(e) par l’humour et les mots des Casseurs Flowteurs , je ne peux que te conseiller ce film qui est à mes yeux un petit bijou du cinéma français de cette année 2015. 

 

Publicités

6 réflexions sur “Le très réussi « Comment c’est loin ».

  1. On aimerait tellement plus de comédies de cet acabit. Drôles, légères, rafraîchissantes, touchantes. Premier film très réussi, à notre humble avis 🙂

    J'aime

  2. Ping : Se divertir sur Youtube. | Ma vie de Cha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s