Mon make up pour Noël.

dsc_0415

Cela fait deux ans qu’en période de Noël je ne jure plus que par les make up vert sapin. J’ai une attirance profonde pour cette couleur foncée, tout comme j’aime le bleu nuit et le noir pailleté. Et même si le make up de fête par excellence passe souvent par des rouges intenses et des couleurs très lumineuses (comme le doré et l’argenté par exemple), je trouve que rien ne va mieux sur moi qu’un regard prononcé et une bouche complètement nude. En ce qui concerne le vermillon et les paillettes je préfère les garder pour la tenue et les emballages cadeaux.

dsc_0436dsc_0440

DSC_0413.jpg

Christmas tag.

Noël approche à grands pas. Les rues sont déjà remplies de monde, les maisons décorées et les fleuristes détroussés de leurs plus beaux sapins. Quant à moi, j’ai décidé d’écrire quelques billets à propos de ces fêtes de fin d’année. D’ailleurs, aujourd’hui je commence par le si connu Christmas tag.

DSC_0340.jpg

 

1. Quelle est ta chanson de Noël préférée ?

Chante, c’est Noël ! Entendue pour la première fois à Disneyland Paris, adoptée pour toujours. 🙂

2. Quelle est ta boisson préférée pour les fêtes ?

Je ne bois pas d’alcool, c’est pour il est difficile de choisir une boisson pour répondre à cette question. Cependant, c’est la période où je bois plus régulièrement du café. Fin de repas et grand froid obligent!

3. Film de Noël préféré ?

Il y a tellement de films de Noël que je ne sais pas vraiment choisir. Parmi ceux que je revois chaque année, il y a Le Grinch pour son univers particulier, le Pôle Express pour sa poésie et la beauté de l’animation ou encore Legend , qui n’est pas un film de Noël à la base mais que j’ai l’habitude de regarder pendant les fêtes.

4. Quel est la chose que tu aimerais le plus à Noël cette année ?

Je vais avoir un discours moralisateur « à la Miss France » mais j’aimerais beaucoup que les gens arrêtent de se faire du mal. Qu’il s’agisse des choses qui se passent au sein des familles ou à travers l’actualité. Pas de jalousie, de haine, de violence. J’aimerais beaucoup que Noël reprenne son pouvoir rassembleur et que chacun passe de jolis moments avec ses proches. Il est trop souvent question d’argent et de cadeaux depuis quelques années pour les fêtes de fin d’année. Il ne faut pas oublier l’importance de se retrouver et de s’aimer.

5. Quel est ton maquillage ou nail-art/manucure préféré pour les fêtes ?

Mon maquillage est le même depuis deux ans: des yeux verts sapins et une bouche nude. D’ailleurs, je vous invite à revenir très vite ici pour découvrir quelques photos de mon make up de Noël.

6. Ta tenue préférée pour Noël ?

Le réveillon de Noël est le seul soir où, vestimentairement tout est permis! Donc je joue le jeu à fond: du rouge, du sequin, du doré… J’ai pas vraiment de tenue préférée. Finalement j’aime tout « ce qui en jette » !

7. Préfères-tu jouer dehors dans la neige ou rester au chaud, à l’intérieur, avec une boisson chaude ?

Jouer dehors dans la neige si c’est avec Kéo … Le Petit Prince va bientôt avoir trois ans et il n’a encore jamais vu la neige. Je m’impatiente de lui faire découvrir le joli manteau blanc de la nature.

8. Emballer les cadeaux – Plaisir ou galère ?

Sans hésiter , grosse galère! Rien qu’à les regarder, on pourrait se demander si mes emballages cadeaux ne se sont pas pris des chutes. Et pourtant, j’essaye de faire au mieux…

9. Plat préféré de Noël ?

En entrée , les noix de Saint Jacques et en plat de résistance la fameuse dinde aux marrons.

10. Ce que tu préfères à propos de Noël ?

Etre avec mes proches et voir les étoiles dans leurs yeux lorsqu’ils ouvrent leurs paquets.

 

 

 

Une petite robe noire et une veste en jean.

 

dsc_0292-2

Lorsque je ne sais pas quoi mettre le matin , la meilleure option que je trouve c’est toujours d’enfiler une paire de collants opaques et une petite robe noire. Ensuite, il suffit juste de l’accessoiriser dans le style que l’on souhaite. J’ai tout un tas de robes noires, dont certaines sont déjà apparues sur le blog mais j’avais à coeur de vous montrer celle ci qui m’a été offerte par une amie. C’est une robe près du corps de la très prestigieuse marque Mugler. J’ai toujours été une fan incontestée de ce créateur. Je trouve que ses créations sont en accord avec la femme moderne, qui assume pleinement sa féminité et ses formes. Il faut dire que cette robe est très courte et bien que n’ayant pas de décolleté, elle reste sexy. C’est pourquoi, je l’associe à des pièces bien plus masculines et amples pour casser son style. Aujourd’hui, j’ai décidé de la montrer portée avec une chemise à rayures verticales que j’adore de chez Pimkie et une grosse veste en jean brut prise dans l’armoire de l’Homme. Elle est absolument magnifique. Shoppée chez Mango il y a quelques mois, elle est assez épaisse pour contrer le froid sans pour autant être aussi désagréable à porter qu’un gros manteau. Vous savez, moi, j’aime avoir autant de facilité dans mes mouvements en hiver qu’en été, malgré les couches de vêtements supplémentaires. A mes pieds , des bottines Promod récupérées chez ma soeur et coté bijoux , des boucles d’oreilles et un collier Swarovski et ma bague favorite du moment qui vient de chez Réserve Naturelle.

DSC_0284 (1).jpg

 

dsc_0285

dsc_0306

dsc_0286

DSC_0293.jpgDSC_0299.jpg

DSC_0290 (1).jpg

DSC_0300 (3).jpg

DSC_0296 (1).jpg

Mes favoris de Novembre.

 

DSC_0091.jpgC’est fou comme parfois un mois peut être court et interminable. J’ai toujours trouvé que les quinze premiers jours de Novembre passent à une vitesse folle. On cumule les anniversaires chez nous. Et puis , d’un coup, plus rien et la deuxième quinzaine devient alors tellement longue. Ce mois-ci, quelques favoris, mais en terme général ma routine soin et make up n’a pas tellement changée.

DSC_0109.jpg

 

 

Tout d’abord, j’ai testé le soin de jour Effaclar K de chez la Roche Posay. J’ai du me tourner vers ce soin puisque la pharmacie dans laquelle je suis allée n’avait pas l’Effaclar Mat qui me convient parfaitement. Et dans l’ensemble je suis ravie. Il a une vraie action sur la brillance en journée, est une parfaite base de maquillage, hydrate suffisamment malgré son action serbo-régulatrice . Et même si l’ Effaclar Mat reste mon chouchou, celui ci fait très bien l’affaire.

DSC_0097.jpg

 

Niveau teint, j’ai fini ma poudre libre Luminelle de chez Yves Rocher que j’utilisais depuis des années et j’ai voulu en tester une autre. J’ai donc acheté la poudre matifiante compacte de Sephora et elle est parfaite. Elle matifie très bien, fait un fini photoshopé et est agréable à porter. Le rendu est dingue. Désormais, je me dirigerais vers celle ci.

DSC_0095.jpg

 

La bonne surprise de la Birchbox du mois est l’highlighter de Laqa&Co . Ce petit stick de couleur champagne est facile à utiliser et à travailler. Sa couleur champagne est très lumineuse sans pour autant apporter trop de « glowy » . J’ai un peu de mal avec les couleurs trop brillantes qui rappellent vite une boule à facettes. En plus, son packaging permet de l’emporter partout très facilement. Il ne prend pas de place de le vanity ou le sac à main et ne risque pas de se casser en mille morceaux comme un highlighter poudre. J’adore.

DSC_0103.jpg

 

J’en ai déjà beaucoup parlé dans cet article mais il fallait absolument que j’inclus dans mes favoris du mois ce crayon pour les sourcils de chez Benefit. Un plaisir à travailler et le packaging est tellement beau.

DSC_0111.jpg

 

Enfin, ça fait maintenant quelques temps que j’utilise ces petites lingettes démaquillantes pour les yeux  Sephora et je peux dire qu’elles ne m’ont jamais déçue. Elles sont conçues à partir d’extrait de bleuet, cette fleur toujours efficace pour démaquiller même les make up waterproof. Elles sont agréables à utiliser et après le démaquillage, on se sent vraiment propre. Elles ne laissent pas de fini gras ou collant. Le fait qu’elles soient dans des petites pochettes individuelles permettent de les emporter partout. C’est un gros top!

 

 

Les sourcils à la mode Benefit.

DSC_0596.jpg

J’ai appris à me maquiller les sourcils il y a peu de temps. Ayant une ligne pas trop mal dessinée et des sourcils assez épais , je ne voyais pas à quoi cela pouvait bien me servir. Et puis, un peu comme tout, une fois j’ai tenté et j’ai vraiment vu la différence. Je ne suis pourtant pas une adepte des sourcils ultra dessinés comme fait Benefit dans ces bars à sourcils. D’ailleurs, je ne suis jamais passée entre les mains d’une pro et je ne compte pas encore aller dépenser mes petits sous dans une prestation de ce type. Ma meilleure esthéticienne reste encore ma mère et avec le temps et de la patience, j’ai appris à me débrouiller pas trop mal non plus.

Aujourd’hui, si je suis encore loin d’avoir des sourcils très définis à l’américaine, j’apprécie de plus en plus de découvrir des produits pour les maquiller. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que j’ai reçu pour mon anniversaire le joli coffret Defined & refined brows de chez Benefit.

DSC_0591.jpg

S’il y a bien une chose que l’on n’enlèvera pas à cette marque, c’est son sens de l’esthétisme. Je suis tombée complètement amoureuse de cette boite en métal imprimée de motifs magiques et d’une parfaite petite magicienne. Là, où le charme fait encore plus son effet, c’est lorsque je découvre le packaging des produits. Que des choses qui font penser à de petites baguettes magiques argentées!

DSC_0595 (1).jpg

En premier lieu, j’ai donc découvert le Browvo! Conditioning primer qui n’est autre qu’un soin sous forme de gel à appliquer matin et/ou soir. Il suffit de tourner la mollette du bas jusqu’à entendre un petit « clic » . La façon dont ce tube a été créé permet de ne délivrer que la quantité suffisante de produit pour un sourcil. Son applicateur est également un point fort, puisqu’il permet de ne pas se mettre du gel partout et de rester donc hyper hygiénique. Le produit enrichi en kératine et protéines de soja aide à révéler des sourcils plus épais et plus fournis. Ainsi, au moment d’appliquer le crayon, le résultat est optimisé et qui plus est, tient toute la journée.

DSC_0612.jpg

DSC_0614 (1).jpg

Le Precisely, my brow pencil est sans aucun doute le produit le plus beau de ce coffret. D’un bout à l’autre je le trouve réussi. Le coté pointu contient la fine mine de crayon. J’ai eu un peu peur en découvrant la couleur du crayon, lui trouvant un aspect marron glacé presque grisâtre. Mais une fois testé, il s’est révélé être de la bonne couleur. Il n’est pas trop sec. Il permet donc de travailler avec précision et rapidité sans avoir à repasser par dessus plusieurs fois. L’autre coté du crayon cache une petite brosse basique , parfaite pour brosser et uniformiser les sourcils.

DSC_0603.jpg

DSC_0606 (1).jpg

DSC_0608.jpg

Le High brow est le parfait crayon pour finir le maquillage. De couleur rosée, il permet de donner une touche d’éclat et de lumière au niveau de l’arcade sourcilière pour sublimer le maquillage. C’est une étape que je n’oublie jamais tellement elle fait la différence.

DSC_0616.jpg

DSC_0617.jpg

Pour finir la présentation de ce coffret, voici l’accessoire qui permet d’avoir des sourcils bien symétriques. La petite réglette graduée permet de placer des points à la même hauteur des deux cotés. Elle est censée faciliter le maquillage et permettre de ne pas se tromper. Pour ma part, je ne l’utilise jamais puisque je ne suis pas à tout prix à la recherche d’une symétrie parfaite. Mais c’est tout de même une bonne idée.

DSC_0620.jpg

DSC_0619.jpg

Ce coffret est en édition limitée et coute 38€ chez Sephora.

DSC_0599.jpg

La Birchbox cousue main.

DSC_0572 (1).jpg

Comme tous les mois, est arrivée l’heure de découvrir ma Birchbox . Alors, déjà, concernant le packaging et le thème, je ne suis pas très emballée. En faite, fun fact, je suis assez nulle lorsqu’il s’agit de fait main, DIY et couture. Donc bon , une box à customiser avec du fil et une aiguille, ça ne me parle pas. Concernant le contenu, il y a du bon et du moins bon…

DSC_0579.jpg

Le premier produit que je découvre me semble étrangement familier. La forme de la miniature, les couleurs pep’s , la marque… Il me semble avoir reçu une crème corporelle du même style cet été. Crème qui est d’ailleurs toujours dans mes tiroirs puisque j’ai déjà reçu beaucoup trop de crèmes pour le corps. Au premier abord, j’étais donc déçue puisque je pensais réellement recevoir à nouveau une crème, sauf qu’en regardant de plus près, je me suis aperçue qu’il s’agissait d’un gommage. Et même si je n’en utilise que peu, il y a du mieux.

DSC_0585.jpg

Le soin capillaire que je découvre ce mois ci est un shampooing Kevin Murphy qui est censé fortifier les cheveux et les discipliner. Il me semble avoir déjà reçu un shampooing de la marque que je n’avais pas aimé puisqu’il avait asséché mon cuir chevelu.  Je retente le coup avec celui ci. Pour le prix, j’espère vraiment y trouver du positif. En attendant, je trouve toujours leur packaging aussi beau, autant en miniature qu’en full size.

En ce qui concerne les soins pour le visage, j’en ai eu deux, dont un que j’ai vraiment hâte de tester. Tout d’abord, il y a ce masque en tissu concentré en sérum hydratant et repulpant de chez Erborian. Franchement, sur le papier, ils me vendent du rêve alors j’en attends beaucoup.  Le deuxième soin est une crème de nuit de chez Ren. J’entends parler de Ren depuis des années mais les prix m’ont à chaque fois rebutée. J’avais peur de me plantée dans mon choix. Je suis donc ravie de pouvoir enfin tester cette marque!

Enfin, le produit make up de la box est un illuminateur de chez Laqa & Co. C’est la première fois que je vais utiliser un illuminateur en stick. J’ai plus l’habitude des poudres. Ce sera donc une véritable découverte. En tout cas, j’aime déjà sa couleur champagne très irisée et très lumineuse. Je pense même l’utiliser en coin interne de l’oeil pour donner plus de relief à mon make up .

La robe aux oiseaux.

DSC_0553 (1).jpg

J’ai cédé à la folie des robes-papier-peint. Il y a quelques temps, je n’aurais surement jamais réussi à porter ce style de robe quelque soit le motif. Mais lorsque je suis tombée sur celle ci tout à fait par hasard en entrant dans une jolie boutique de Locronan, la magie a opéré. J’aime beaucoup ces colibris colorés sur ce fond clair , j’aime bien la forme blouse sans décolleté et le fait qu’elle puisse être portée à toutes les saisons. Seule petite chose qui m’agace un peu : sa longueur. Je suis plutôt grande et elle est assez courte sur moi. Je pense même que pour le printemps et l’été , elle me servira plus de tunique que de robe. En attendant , pour cet automne, j’ai décidé de l’associer à mon grand manteau trouvé sur un marché et à mes derbys beiges qui viennent de chez Babou et que j’ai eu pour un prix dérisoire. Coté accessoires, j’ai misé sur des bagues dorées et géométriques. La triangulaire , ma préférée, vient de chez Réserve Naturelle et m’a été offerte par mon Amoureux. Les autres sont celles de chez Moa dont j’ai déjà parlé ici.  En associant toutes ces pièces fortes, j’avais un peu peur que le résultat ressemble à du grand n’importe quoi mais au final, je trouve que cette tenue reflète exactement qui je suis et c’est bien pour ça que je l’adore.

DSC_0555 (1).jpg

DSC_0561.jpg

DSC_0566.jpg

DSC_0563.jpg

DSC_0559.jpg

DSC_0556 (1).jpg

Mes favoris d’Octobre.

dsc_1055

Une fois n’est pas coutume, voilà les favoris du mois. Octobre est passée à une vitesse folle . J’avais préparé des make up pour Halloween mais le résultat en photo ne me satisfaisait pas alors j’ai laissé tomber . J’ai tout de même pris soin de publier mon préféré sur mon compte Instagram pour en garder une trace. J’aime beaucoup pouvoir me souvenir de choses si futiles! En parlant de futilités, ce mois ci pas de favoris soin (même que si j’avais une catégorie Déception, j’aurais pu écrire une revue …) mais quelques petites choses coté vernis et make up.

dsc_1058

Mon fond de teint du moment n’est autre que le Naked Skin d’ Urban Decay dont on entend parler depuis des années et qui fait toujours autant fureur ! Outre le fait qu’il est léger, facile à appliquer , que le résultat est impeccable et qu’il tient toute la journée, je voulais souligner une autre particularité. Ce fond de teint convient aux peaux grasses à imperfections puisqu’il contient des actifs qui aident à affiner le grain de peau et à faire disparaitre les petits boutons. Utilisé en combo avec le soin Effaclar Mat de chez La Roche Posay pendant deux semaines, j’ai pu voir une nette amélioration de ma peau. C’est pourquoi ce fond de teint fait désormais partie de mes essentiels.

dsc_1076

Le 2-en-1 (blush et rouge à lèvres) Modelco en teinte Just Peachy m’a vraiment surprise! Je ne l’utilise qu’en blush et j’avoue avoir eu un peu peur de la couleur au début. Mais finalement, bien estompé, il est vraiment très beau. Après l’avoir suffisamment travaillé, il donne un effet bonne mine instantanément. La texture crème est fondante, est agréable à porter et tient toute la journée.

dsc_1071

DSC_1074.jpg

J’ai reçu ce pinceau Iby dans ma Birchbox du mois dernier et dans l’ensemble je le trouve vraiment bien. Le mien commençait à vieillir et j’avoue qu’en recevoir un dans une box m’évite un nouvel achat. J’aime beaucoup ses poils hyper doux, le pinceau est assez dense et permet d’estomper le blush facilement et rapidement.

dsc_1092

dsc_1089

Enfin, ce mois ci j’étais de nouveau dans mon obsession du rouge sur les ongles. Et pas des rouges sombres comme la saison le voudrait! Je me suis plutôt tournée vers mon rouge pomme-d’amour de chez Lollipops que j’adore et le rouge orangé Viva Brazil reçu cet été. Ces deux vernis tiennent très bien et sont assez opaques pour qu’une seule couche suffise.

De la douceur.

DSC_0868.jpg

Je ne savais absolument pas comment commencer ce texte. J’avais envie de parler de tellement de choses: du temps, du beige, de la douceur et puis finalement, le plus important c’était de parler de cette pièce que j’ai eu tant de mal à trouver. Depuis l’arrivée de Kéo dans ma vie, j’avais délaissé les pièces en jean. C’était devenu une matière trop dure, trop serrée , trop insupportable. Il fallait que j’apprivoise ce nouveau corps et ce petit ventre qui restera peut être pour toujours alors je me suis plus souvent tournée vers les robes et les jupes. J’ai gardé quelques Jeans d’avant, souvent un peu taille basse qui vous coupent au niveau des hanches et ne mettent pas le corps en valeur. Je les ai gardé pour le travail, pour être à l’aise lorsque je m’abaisse et m’agenouille. Le jean c’était devenu la bête noire de l’armoire. Mais mine de rien, un jean ça s’use et après quelques mois de bons et loyaux services certains ne tiennent plus le coup, il a donc fallu que je me remette à la recherche d’un jean de rechange bien coupé et qui ne me fait pas honte. Après plusieurs jours à trainer sur les sites et dans les boutiques, j’ai trouvé ce jean stretch taille haute à prix tout doux chez H&M. Je crois qu’il va me réconcilier avec cette matière que j’ai trop longtemps blâmée . Hyper confortable et bien coupé, je peux l’associer à n’importe quel haut (peu importe le style ) et terminer ma tenue avec des chaussures et des accessoires qui me plaisent. J’aime sa simplicité et sa douceur.

En parlant de douceur, j’avais imaginé dès le début de la saison présenter ici cette tenue complètement automnale dans les tons beiges et aux matières chaudes. J’ai ajouté à mon nouveau jean un pull aux jolis détails que j’ai rentré dans mon pantalon. C’est mon pull doudou que je porte en toute saison de façons très différentes (vous pouvez l’apercevoir dans cet article) ! En ce qui concerne les chaussures, j’ai choisi une paire de talons à mi chemin entre l’escarpin et la bottine avec des gros noeuds très fi-filles shoppés sur Amazon. J’ai pris mon grand sac Le temps des Cerises que j’aime tant. Enfin, j’ai apporté un peu de rose avec mon collier trouvé sur un marché et ma petite et délicate bague dorée de chez Moa.

DSC_0849.jpg

DSC_0867.jpg

dsc_0879

 

DSC_0859.jpg

 

DSC_0854.jpg

DSC_0888.jpg

dsc_0869

 

Il fallait que je vous parle de MÊME.

DSC_0803.jpg

Quand j’ai repris l’écriture du blog, il y a quelques mois, je me suis promis de ne livrer ici que les jolies choses de la vie. J’avais envie de partager tous mes moments de bonheurs et d’oublier un peu les moments difficiles pour ne se rappeler que de l’essentiel. Bien sûr, c’est ce que je m’attelle à faire chaque jour. Le relativisme, la positivité, l’euphorie, tout ça, ça me connait. Il y a toujours des petits tracas dans le quotidien, mais j’ai appris avec le temps et la maturité de ne pas m’en soucier. De laisser aller la vie. Mais comment fait-on quand la vie elle même vous échappe? Il y a eu dans mon existence, un certain nombre de petits crabes qui se sont immiscés dans les corps d’êtres que j’aime et qui ont fait tellement peur à la vie qu’elle n’a pas été loin de nous abandonner. Je dis « nous » parce que même si cela n’a pas logé dans mon corps encore jeune, ils m’ont quand même d’une certaine façon détruite. Il m’ont enlevé mon insouciance un peu trop tôt, me mettant dans des situations qu’on ne pense pas vivre si tôt. J’avais 14 ans quand Maman est tombée malade. L’âge un peu bête où pour devenir soit même une femme on se fie au regard et à la bienveillance des proches tout en explorant les mondes de la mode et de la beauté. Quand j’ai eu à construire ma propre féminité, j’ai eu comme la sensation que Maman était en train de perdre la sienne. Aux yeux des autres, les malades de cancer sont bien moins attirantes, sont dépourvues de toute sensualité et rien à l’époque ne pouvait aider Maman à aller mieux de ce coté. Je l’ai vu perdre ses cheveux par poignées, vu disparaitre ces cils, son teint se ternir peu à peu et puis il y a eu cette confiance en elle qui a déguerpit encore plus vite que la vie. Je n’imaginais pas qu’à 37 ans, l’âge de ma mère à ce moment là, on pouvait avoir si honte de son physique (elle ne le disait pas, mais ça ne se voyait que trop) , je n’imaginais pas qu’un corps encore bien vivant pouvait être si cadavérique.  En regardant les photos aujourd’hui , je trouve que c’est encore plus flagrant. De ce passage douloureux de sa vie et par conséquent de la mienne, je n’en garde qu’une très grande admiration  pour toutes ces malades qui se battent chaque jour et un besoin de saluer les belles initiatives.

DSC_0813.jpg

Aujourd’hui, je n’ai pas envie de me plaindre ou de donner un énième témoignage sur la vie de la famille pendant les mois de traitement, mais juste de parler de la marque Même. J’en ai déjà parlé un petit peu lors de l’ouverture de ma Birchbox du mois mais j’ai entre temps approfondi le sujet et est même échangé quelques mots avec l’équipe. La marque a été créée par deux nanas, Judith et Juliette touchées de très près par le cancer, qui ont fait le constat réaliste et bien triste que l’on ne s’occupe pas encore assez des femmes malades et que les différentes marques de cosmétiques sur le marché les oublient totalement. Pour en revenir à mon expérience personnelle, j’ai bien vu, ici aussi, la véritable traversée du désert en ce qui concerne la beauté et la féminité. Ma maman n’a jamais été passionnée de cosmétiques et de make up mais elle avait sa routine et ses petits moments cocooning quand même et lorsqu’elle est tombée malade, entre les rendez-vous médicaux, la paperasse et les heures passées au lit à cause de la chimiothérapie elle n’avait plus la force d’aller chercher des produits adaptés à son nouveau physique. C’est là que je trouve la marque Même hyper interessante: la petite trousse qui sera donnée à chaque femme sera conçue pour chouchouter les peaux endolories par la maladie et ses traitement et devrait redonner un boost de confiance en elle à celles qui n’osent peut être plus se regarder dans un miroir, ou à celles qui ne se reconnaissent plus lorsqu’elles s’y regardent. Et pour les femmes qui, comme la maman de Judith, sont encore plus féminines depuis le début des traitements, la marque sera certainement leur nouveau graal. L’initiative de l’équipe Même (qui s’est depuis agrandie avec l’arrivée de trois nouvelles recrues) prend peu à peu forme et les petites trousses seront distribuées à partir de Janvier prochain dans les premiers hôpitaux et cliniques. Je suis de tout coeur avec ce projet qui me semble aujourd’hui si humain et solidaire et je souhaite un succès sans limite à l’équipe.

DSC_0823.jpg

Pour suivre la marque : Instagram / Facebook / Le site .