Ma routine make up du moment.

 

Il m’a fallu du temps pour trouver une vraie routine make up, j’ai regardé des tas de vidéos sur Youtube et lu beaucoup d’articles pour me trouver des habitudes qui me correspondaient vraiment. Certaines blogueuses préconisent de mettre le concealer avant le fond de teint, d’autres font le contraire. Certaines se maquillent les yeux avant tout le reste, d’autres gardent les yeux pour la fin. C’était vraiment pas facile de suivre les conseils des unes et des autres sans me mélanger les pinceaux ( et d’ailleurs, des pinceaux on devrait en parler!!!!) . C’est d’ailleurs pour ça qu’aujourd’hui j’ai envie de te parler de ma routine à moi et le mieux crois moi, c’est de prendre des petits conseils par ci par là pour se constituer des habitudes qui nous sont propres et qui s’accordent bien avec notre quotidien.

DSC_0149

 

Tout d’abord, (et là dessus toutes les filles sont d’accord) il faut penser à bien hydrater sa peau. J’utilise depuis quelques mois, la crème hydratante Himalaya Herbals qui va me durer une éternité puisqu’il faut une toute petite noisette de produit pour s’hydrater l’ensemble du visage et du cou. Je conseille vraiment cette crème à celles qui ont une peau sèche. Cependant, avec l’arrivée du printemps, j’ai envie de crèmes plus légères et je pense sérieusement à investir dans un hydratant plus fluide.

 

Après avoir pris soin de ma peau et avoir attendu que la crème pénètre bien, j’applique mon fond de teint tout neuf de chez Bourjois: le Air Mat en teinte beige. Cela fait maintenant quelques semaines que je l’utilise et je peux d’ores et déjà t’en dire des nouvelles. Enrichi en poudres matifiantes, il est parfait pour les peaux mixtes à grasses. Il matifie bien dans la durée. Par contre, pour son côté indétectable, on repassera! En effet, j’ai l’impression que le produit ne reste pas en place et au bout d’un certain temps fini par se voir. Autre défaut notable: sa couleur. Je n’ai jamais vu un fond de teint avec des sous tons si orangés. Je me suis posée la question de savoir si ce rendu n’était visible que sur ma peau mais en lisant les revues d’autre blogueuses, je me suis aperçue, qu’en effet, c’était son grand défaut. Je continue de l’utiliser mais j’ai la main moins lourde et cache le reste de mes imperfections (lorsque j’en ai besoin) avec un anticernes. Du coup, je suis un peu blasée d’avoir acheté un fond de teint qui n’est pas adapté à ma carnation. J’espère qu’il donnera un meilleur effet sur ma peau bronzée à la fin du printemps .

DSC_0159.jpg

 

Tu l’auras compris, je préfère de loin utiliser mon anticernes sur le fond de teint et non pas en dessous. Cela me permet de ne pas perdre de produit car certaines imperfections sont déjà suffisamment dissimulées par le fond de teint. Je viens de terminer mon anticernes de chez Loréal, le Touche Magique qui était trop clair pour moi l’été dernier mais qui m’est devenu indispensable durant l’hiver. Mes imperfections étant moins nombreuses ces derniers temps et n’ayant pas spécialement de cernes, je vais attendre un petit peu avant de racheter un concealer pour qu’il soit en raccord avec ma carnation lorsque j’ai la peau bronzée. Puis j’applique ma poudre libre de chez Yves Rocher que je rachète depuis des années maintenant et qui me plait toujours autant.

DSC_0150

En ce qui concerne les joues, j’aime alterner entre blush et bronzer. Je voue une véritable addiction aux blush pèche que je trouve tout à fait adaptés à mon teint. Le blush que j’utilise le plus en ce moment est celui de la marque Avril qui se nomme pèche de vigne nacré. Il est très léger et contient des micro paillettes dorées qui permettent d’illuminer le maquillage. Et je termine mon teint avec un enlumineur poudre que je trouve plus facile d’utilisation qu’en gel.

DSC_0162

Je suis dans ma période maquillage des lèvres en ce moment. Alors, je fais très peu de choses sur mes yeux. Je maquille d’abord mes sourcils avec un crayon rapporté du Japon par Nastasia du blog Toute de rose poudrée. Ensuite, j’applique le primer Benefit They’re real et un mascara The Body shop ou So Susan noir sur mes cils. Il m’arrive aussi de faire un trait en ras de cil inférieurs avec un des fards de ma palette Vice 4 d’Urban Decay.

DSC_0153.jpg

 

Enfin, je choisis un rouge à lèvres (avec l’arrivée du printemps, je privilégie les roses aux sous tons froids, cependant je teste aussi les rouges à lèvres Loc trouvés sur l’e-shop de Birchbox qui me plaisent de plus en plus!) et le tour est joué!

Publicités

Mes blogs, mon égocentrisme et moi.

Si j’avais voulu être plus juste, j’aurais intitulé mon titre « Mes blogs, ma timidité et moi ». Mais, et ce qui est souvent reproché aux blogueuses, tenir un blog tourne plus autour de l’égocentrisme. Quelque chose que je ne conçois pas car la plupart des blogueuses que je lis sont des jolies demoiselles pleines de mystère et de douceur. Sur la blogosphère, il y a peu de place au m’as tu vu et celles qui s’y risquent s’en mordent souvent les doigts. Elles sont si vite repérées.

Lorsque j’ai ouvert mon second blog sur la beauté, rien que la page « à propos » fût une épreuve. Rédiger quelque chose sur moi et exclusivement moi. Mes idées , mes goûts et mon parcours, qui suis-je pour l’exposer sur la toile? Qui cela pouvait-il intéresser? Je ne fais pas partie des « grandes » blogueuses et je voulais juste créer un lieu d’échange avec des petites nanas comme moi. Et puis, il a fallu écrire les premiers articles, je voyais la rédaction de ce genre d’articles complètement fun. Tester un produit, le décrire, le prendre en photo, donner mon avis. Oui, ça c’est vraiment bien. Je sais faire. Mais qu’en est-il de l’étape supérieur? Montrer son visage, ses imperfections, réaliser des make up, faire des tutos… C’est là que ma timidité a pris le dessus. Et je réalise à quel point, dans ce monde, les personnes comme moi peuvent vivre à travers le regard des autres. C’est déstabilisant de s’en rendre compte. Vraiment. Les photos que je décide de poster sont bien trop souvent le fruit d’un dur labeur , un échantillon des centaines de photos imparfaites que j’ai fais. Et je ne suis jamais complètement satisfaite d’un article. Lier la timidité et le perfectionnisme pour réaliser des photos pour le blog, c’est vraiment du travail. Je n’ai aucune formation de photographe, graphiste, web designer (d’ailleurs ça se voit)  … mais, pourtant, je me suis lancée dans ce monde féroce qu’est la blogosphère. Bien des fois, je me demande comment je réagirais face à la méchanceté des gens qui critiquent sans savoir le travail et l’être humain qu’il y a derrière un article ou une vidéo. Bien des fois, je me dis que je n’aimerais pas être à la place d’Enjoyphenix, ou de Golden Wendy par exemple, qui se prennent quand même de sacrées remarques négatives en pleine tête.

11057621_700602050044760_1297597610679606485_oAlors oui , deux blogs mais pas de narcissisme, ni d’égocentrisme de mon coté. D’ailleurs, je rêverais de faire des vidéos Youtube pour proposer des contenus plus variés mais le chemin à parcourir est encore long. J’ai décidé également de ne pas dévoiler les blogs aux membres de ma famille , ni au reste de mon entourage. Seul l’Homme est dans la confidence. Pour l’instant, je ne me sens tout simplement pas prête…

Et toi, ton blog reste t-il anonyme? Ou en es-tu au contraire très fier(e)? Penses tu que le regard de l’autre est important?