Ce qui a changé en Automne depuis que nous sommes trois.

L’automne a toujours été une saison que j’adore pour tout un tas de raisons que j’ai déjà énoncées ici. Mais depuis que notre Kéo est arrivé, quelques petites choses ont changé et ont donné à cette saison une saveur différente.

IMG_0453.jpg

Les dimanches sous le plaid ont laissé place aux promenades en forêt. Avant, avec l’Homme, les dimanches après midi était synonymes de cocooning dans le canapé avec petits gâteaux tout droits sortis d’une pâtisserie et un DVD tout neuf à regarder. En presque 4 ans, on a accumulé une sacrée collection de films!  Et puis, avec l’arrivée de bébé, tout a radicalement changé. Nos nouvelles habitudes me plaisent cependant tout autant. Maintenant le dimanche c’est grand bol d’air frais et balades. C’est aussi le jour où on aime le plus profiter des lieux et du temps pour prendre des photos. On bouge, on respire, on maintient notre bonheur familial au beau fixe!

Halloween est une fête que l’on célèbre dignement de nouveau. J’ai toujours adoré Halloween et mis un point d’honneur à le fêter tous les ans d’une manière ou d’une autre. Mais depuis que Bébé est là , on se déguise, on va chercher les bonbons , on accueille les autres enfants chez nous. En amont, on prépare la décoration de la maison. D’ailleurs, c’était la partie un peu casse tête avant. Aujourd’hui c’est devenu un véritable plaisir puisque j’ai des petites mains qui découvrent et jouent avec les décors.

On découvre les tenues chaudes pour enfants. La mode d’automne est pour moi la plus jolie qu’il soit. Plus jeune, j’aimais beaucoup la période de pré-rentrée où on choisissait les vêtements pour l’automne avec le retour des bonnets, des bottines, de la suédine et des couleurs chaudes mais foncées comme le prune, le bordeaux ou le rouge orangé. Alors que je me suis très longtemps amusée à composer mes looks d’automne, l’arrivée d’un enfant permet de s’éclater deux fois plus. Et puis, il faut dire que les habits pour enfants sont tellement chou!

On chope tous les virus qui passent chez la nounou. C’est le point noir! Alors qu’entre mes 18 et 22 ans je n’avais pas été malade une seule fois, une fois le bébé chez la nounou les virus s’en donnent à coeur joie! Trois gastro, deux grippes et quelques rhumes plus tard, on ne fait plus trop les malins. Le pire dans tout ça? C’est qu’on chope tout systématiquement tous les trois en même temps…

 

DSC_0335.jpg

DSC_0354.jpg

Publicités

Des fleurs exotiques.

Mardi était le dernier jour de l’année scolaire et le jour des cadeaux aux maitresses et employés d’école. C’était un peu spécial pour moi, c’est la première fois que je vis ce moment du côté de l’équipe pédagogique et plus du coté des élèves. Certains élèves s’envolent vers de nouveaux horizons, d’autres grandissent et s’affirment , chaque enfant part en ayant appris de nouvelles choses, parfois les au revoir sont déchirants mais bien souvent ils sont joyeux.  Du côté des adultes, il y a ceux qui nous souhaitent bonnes vacances et qu’on a hâte de retrouver à la rentrée, ceux qu’on croisera forcément durant les deux mois d’été et puis ceux qui, comme les enfants, ont décidés de suivre de nouvelles aventures. C’est le cas de la collègue avec qui j’ai travaillé cette année. Une nouvelle vie s’offrait à elle alors elle l’a attrapé au vol pour être sure de ne pas la manquer. C’est un peu  étrange ces au revoir d’adultes. On ressent une drôle d’émotion qui prend à la gorge et qui  donne la boule au ventre. Il faut déjà repenser à ces moments de complicité qu’on n’aura plus jamais et ces journées un peu plus fades où il a fallu se serrer les coudes. Et puis, on se dit que si chacun est heureux, au final , certaines choses sont bien obligées de bouger. Et il a fallu aussi faire des cadeaux d’adulte à adulte, remercier pour l’année écoulée, souhaiter bonne chance pour le futur. Alors voilà, la gentille collègue m’a offert de jolies fleurs exotiques et moi, j’avais un cadeau secret à lui donner, un doudou pour le bébé qui va arriver. Et j’ai placé mes fleurs bien en évidence dans la cuisine pour en profiter au maximum. Je les ai même photographiés pour ne pas oublier.

DSC_0884.jpg

DSC_0872.jpg

DSC_0871.jpg

 

SOS Fête des mères.

DSC_0572.jpg

S’il y a bien une fête pour laquelle je ne sais jamais quoi offrir, c’est bien celle des parents. Je n’aime pas acheter à ces occasions des choses hors de prix qui ne sont pas personnalisées/personnalisables. Alors, même si une année ne fait pas l’autre, j’essaye toujours de trouver un cadeau un peu original et utile. Cette année, c’était le tour des bocaux SOS… J’ai fait un SOS Brownie dont le contenu reprend une recette que j’adore et un mix pour chocolat chaud trouvé en surfant sur le net (ici). Le principe est simple: si maman a une visite inattendue de mamie, d’une copine ou de sa fille , elle peut faire un gâteau en un rien de temps. Il suffit de mélanger l’ensemble du bocal avec des oeufs, du beurre ou/et du lait et de le mettre au four. Astucieux, n’est ce pas ?!

Pour cela, il suffit d’avoir un bocal hermétique, des étiquettes et du rafia de couleur pour la déco.

DSC_0558.jpg

DSC_0561.jpg

DSC_0564.jpg

Les ingrédients:

  • 200g de sucre
  • 100g de chocolat en poudre amer
  • 1/2 cuillère à café de levure
  • 1/4 cuillère à café de sel
  • 100g de farine
  • 100g de chocolat
  • 50 de noix

Une fois tous les aliments mis un à un dans le bocal, il ne reste plus qu’à écrire au dos d’une étiquette  « Mélanger le contenu du bocal avec 115g de beurre fondu et 2 oeufs, puis enfourner 35 minutes à 180° »

 

DSC_0570.jpg

DSC_0573.jpg

 

DSC_0578.jpg

Deux.

C’était il y a deux ans, jour pour jour. Il faisait plutôt chaud pour un mois de Mars. C’est assez étrange que je me souviennes de ça. Peut être parce que c’était un moment particulier. C’était le premier jour du reste de ma vie, le plus beau jour de ma vie, le plus effrayant aussi. De ceux remplis d’incompréhension et de panique, qui vous inonde le coeur d’amour et embue vos yeux pour toujours. Ces sons, cette salle,ton papa et toi: Petit Prince. Et moi maman. La maman de Kéo. C’est fou comme cette expression reste comme un écho dans mon coeur. On devient vraiment important pour quelqu’un, le repère d’un décor, l’odeur rassurante, la voix qui cajole, les yeux qui brillent. Et ce quelqu’un en devenir devient la plus belle promesse de notre vie. Celle des émotions, des éclats de rire et des tirages de langues, des longues conversations, des « je t’aime » infinis, des moments de douceurs incroyables. Des moments insaisissables de tendresse à deux, à trois… peut être à quatre un jour, de ces dimanches matins que j’aime tant dans l’obscurité de la chambre, ton regard encore un peu endormi et la beauté de la vie. De ta vie. Petit être né un jour magnifique, si on devait m’enlever ma mémoire mais ne me laisser qu’un souvenir , je voudrais garder le 22 mars 2014 à 20h15, le condensé explosif de toutes les émotions possibles et de tous les sentiments imaginables. De la peur folle au bonheur le plus total.

DSC_0513.jpg

Tomel.co : La fin des cadeaux ratés?

C’est avec un plaisir non dissimulé que j’écris cet article aujourd’hui puisque j’ai vraiment quelque chose de chouette à te faire découvrir. Il y a quelques jours, je recevais un mail de Cédric, fondateur de Tomel.co, qui souhaitait me faire connaitre sa petite entreprise. Je ne connaissais absolument pas ce site, mais j’ai tout de suite été bluffé par l’idée. Il s’agit d’une nouvelle sorte de réseau social qui permet de wishlister nos articles préférés directement à partir des e-shop et de partager au plus grand nombre ce qui nous fait envie.

unspecified-3.png

Pour Cédric, mari et papa, il s’agissait avant tout d’avoir accès à la wishlist de sa femme pour ne plus avoir peur de se tromper lorsqu’il souhaite acheter un cadeau. Et il était tout aussi important et complexe de connaitre les wishlist de ceux qui inspirent son épouse… L’idée avait germé, Tomel était né.

unspecified.png

J’aime tout particulièrement ce coté « partage » . On crée une wishlist pour nous et nos proches certes, mais le concept donne aussi le droit à d’autres utilisateurs de s’inspirer et de wishlister à leur tour les articles désirés et cela grâce au site ou à l’appli (selon les préférences de chacun). A partir de là, on peut parler de communauté et de réseaux. Tomel nous offre l’avantage de découvrir de nouvelles marques et de nouveaux e-shop en nous baladant simplement d’une wishlist à l’autre.

unspecified-2.png

Autre point fort: il est très facile de naviguer et de créer les listes. Tout est hyper claire et pratique, en plus d’être joli niveau web design et illustrations. Toutes les marches à suivre sont détaillées de manière ludique. Il est donc aisé de se prendre au jeu.

 

Aujourd’hui, Tomel se développe et il est donc permis à l’équipe de négocier pour les utilisateurs des avantages exclusifs ( de la promotion au cadeau supplémentaire) avec certaines marques. C’est le petit plus qui crée la surprise.

Après avoir demandé des informations supplémentaires, j’ai reçu un dossier assez complet sur l’histoire de la marque. Cédric met l’accent sur le fait que PriceMinister fait 10% de son chiffre d’affaire à partir de la revente de cadeaux ratés. Ce qui est, selon moi, un énorme pourcentage. Sur les 36 millions de Français qui font et reçoivent des cadeaux , 51% ont déjà revendu (ou s’apprête à le faire!) un article qui ne leur plaisait pas. Les motivations de Cédric sont donc assez claires: éviter les cadeaux gâchés et les reventes inutiles. Le concept, bien que surprenant au début, prends tout son sens et on comprend en quoi il est génial.

J’ai donc créé ma propre wishlist qui va s’agrandir et changer au fur et à mesure de mes envies. D’ailleurs, si tu veux, pour la voir c’est ici. N’hésites pas à faire de même et à me partager le lien de ta wishlist en commentaire.

A très vite. 🙂

Wishlist d’anniversaire : Bébé prend 1 an.

Nous voilà déjà en Mars et il est vrai que cela me fait bizarre de me retourner sur l’année passée. Tellement de choses ont évolué. Et mon cœur de Maman pleure déjà de ne plus avoir un tout petit bébé à dorloter. C’est tellement émouvant de voir grandir sa progéniture, le sang de son sang, mon Tout. Alors pour célébrer nos un an à tous les trois: un an que le Petit Prince est arrivé dans nos vies, mais aussi, mes « un an » de Maman et ses « un an » de Papa, nous avons mis un point d’honneur à préparer un goûter géant où se mélangera nos amis et nos familles. Et comme la question « Et on lui prend quoi au p’tit bonhomme? » est souvent revenue , j’ai fais ma petite wishlist.

Wishlist Anniversaire kéo

1. Un pouf en forme de tambour de cirque pour la déco de sa chambre que l’on veut colorée et amusante. Moins stricte que les autres pièces de la maison qui rappellent que deux adultes vivent là.

2. Ce peignoir vert que je trouve tellement beau. Et oui, notre Petit Prince n’est plus un tout petit bébé et par conséquent les capes de bain commencent à être vraiment trop petites.

3. Une boule japonaise sur le thème du cirque. Je n’ai encore rien accroché au plafond, et c’est vrai que ça manque un peu.

4. Un jouet à bascule en forme d’éléphant (ou peut être de lion, à voir!) trouvé sur Ebay. Je sais à quel point les enfants aiment ce genre de jouets. Et en plus, ça amuse les parents!

5. Une guirlande lumineuse avec des minis boules japonaises multicolores. Quand je te dis que sa chambre va être colorée!

6. Et enfin , la voiture à batterie Cars que l’Homme et moi reluquons depuis bien des années maintenant. Je n’étais pas encore enceinte que je savais déjà que si j’avais la chance d’avoir un petit garçon, il aurait le droit à sa voiture à lui! Oui, je sais, Caprice de parents tout ça.

La plupart de ces cadeaux ont été trouvé sur le site http://www.berceaumagique.com , qui est vraiment formidable pour trouver des objets et accessoires originaux pour les futures mamans, les nourrissons et les jeunes enfants.

Et vous, quels cadeaux pour les un an de vos enfants?