Madame.

DSC_0415.jpg

Comme je le disais dans mon précédent article, je suis allée au festival de Deauville. Pour marquer le coup, même si je n’avais pas de pass à proprement parler, j’ai décidé de mettre une tenue un petit peu spéciale. Et en plus de l’occasion, on avait un peu de temps pour un shooting juste avant l’arrivée des acteurs sur le tapis rouge. Je crois que j’aime de plus en plus Deauville et ses planches pour prendre des photos, c’est un endroit tellement beau et magique. Pour le coup, la tenue est en adéquation avec le lieu. On a fait beaucoup de prises de vues: les cheveux attachés, détachés, dans le sable, sur les planches… J’en ai aimé quelques unes dans chacune des séries et je n’ai donc pas réussi à choisir une seule série pour faire cet article. C’était le risque ! Alors, j’ai pioché par ci par là et voilà ce que ça donne. En ce qui concerne la tenue, le site fr.tidebuy.com a eu la gentillesse de m’envoyer cette robe rouge à la coupe années 50 et à la longueur midi. Elle est très bien faite et bien finie , je l’aime terriblement. Elle m’a de suite donné envie de porter un look plus « Madame », plus femme, plus adulte. J’hésite même à la mettre pour aller au travail en l’accessoirisant de manière différente. Pour le festival, j’ai trouvé que rien n’allait mieux avec que de hauts escarpins noirs à semelles roses shoppés chez Gémo et ma veste en tissu noir sans marque à la coupe perfecto. Cette veste donne un air plus moderne à la tenue et un brin plus rock aussi. Mon sac vient de chez Jenyfer (ancienne collection) et mon headband a été acheté sur un marché. Une chose est sûre, je me suis beaucoup amusée avec cette tenue à la fois simple, mais pour autant pas si évidente à porter.

DSC_0410 (1).jpg

DSC_0412.jpg

DSC_0413.jpg

DSC_0418 (1).jpg

DSC_0421 (1).jpg

DSC_0422 (1).jpg

DSC_0424 (1).jpg

DSC_0425 (1).jpg

DSC_0437.jpgDSC_0444 (1).jpg

DSC_0466.jpg

DSC_0480.jpg

Publicités

Le festival du cinéma américain.

DSC_0456 (1).jpg

Lundi 5 septembre. 19h30. Deauville. L’hommage d’aujourd’hui est rendu à James Franco. James Franco. Rien que ça. Je n’imaginais pas , ne serait-ce que, l’apercevoir une fois dans ma vie. Et pourtant, les choses se sont faites autrement. Me voilà à 3 mètres du tapis rouge, perchée sur une plateforme en béton à attendre son arrivée. Pour moi, donc, le festival du cinéma américain s’est résumé à ça. Et pourtant, ce que ça a pu me rendre heureuse! Je ne sais pas si j’ai besoin d’écrire plus à ce sujet. J’avais juste quelques photos à partager ici, des photos que moi je trouve extraordinaires parce que le moment immortalisé m’a mis des étoiles dans les yeux et un peu plus de joie dans le coeur.

DSC_0445.jpg

DSC_0491.jpg

DSC_0484.jpg

DSC_0486.jpg

DSC_0501.jpg

DSC_0509.jpg

DSC_0527.jpg

DSC_0530.jpg

DSC_0542 (1).jpg

DSC_0548.jpg

DSC_0549 (1).jpg

dsc_0581

DSC_0641.jpg

Deauville.

DSC_0214.jpg

Je ne sais pas si c’est le temps hasardeux des mois de Juillet et Aout ou une simple flemme naissante, mais malgré la rentrée , je n’ai pas encore le coeur à dire au revoir aux farniente et petites robes d’été. Je pourrais même dire que j’ai encore soif de soleil et de repos. C’est pourquoi, aujourd’hui, je ne vous propose pas un énième look de rentrée. Toutes les autres blogueuses le font très bien et moi ça me va. Il risque d’y avoir encore, ici , quelques jolies robes, des sandales, des coloris flashy et même ma peau toute bronzée. Je ne vais pas vraiment suivre le mouvement, je vais donc continuer à porter des tenues assez estivales. Ce sera mon été indien à moi. Bien sûr, quand le temps s’assombrira et que le soleil se couchera chaque soir un peu plus tôt, je remettrais certainement des tenues de saison. Et même si je n’ai pas hâte de remettre des pantalons, les collants, eux, ne me dérangent pas le moins du monde. Et puis, il faut dire que j’aime l’automne autant que l’été pour des raisons que j’ai déjà bien souvent énoncées sur le blog (les couleurs, les châtaignes, le make up prononcé, les promenades en forêt, Halloween, tout ça, tout ça…) . En attendant les températures plus fraiches, je continue à profiter des chaleurs et du sable chaud en bord de mer.

D’ailleurs en parlant de bord de mer, mon look du jour a été shooté à Deauville pendant les quelques jours qui séparent le départ des vacanciers au festival du cinéma américain où un nouveau raz de marée de population va arriver. Je ne sais pas si j’aime vraiment cette ville. Elle est, certes, magnifique et pour les photos, dans le coin, rien ne l’égale mais je me suis toujours sentie étrangère à ce lieu. Je ne sais pas si c’est à cause de l’ambiance particulière ou des rues juchées de magasins de luxe dans lesquels je pourrais laisser mon salaire en dix minutes top chrono . En tout cas, je ne m’y suis jamais sentie chez moi… Cependant, pour les touristes c’est forcément la destination normande de rêve. A mes yeux de toute façon, rien n’est plus beau qu’une grande plage avec ses cabines et ses parasols plantés dans le sable. Et c’est justement, sur les planches, si connues, face à l’océan , que j’ai décidé de me faire prendre en photo. Pour la balade, j’ai ressorti une longue robe noire à la découpe originale, un sac noir brillant et des chaussures et bijoux colorés. Et sans en faire exprès, je suis totalement habillée en Jenyfer (ancienne collection mais on retrouve facilement ce genre de pièce un peu partout sur les e-shop ) sauf pour le collier qui m’a été offert. Je trouve que mes sandales donnent une sacrée dose de fun à cette tenue qui aurait pu être trop classique, sans en faire trop. Je ne suis pas le genre de fille qui ose les pièces extravagantes même si je trouve que certaines sont à la fois dingues, décalées et trop jolies. Mais je manque encore un peu de confiance en moi pour porter des choses qui feront que les gens se retourneront sur moi.

 

DSC_0216.jpg

DSC_0212 (1).jpg

DSC_0208 (1).jpg

DSC_0217.jpg

DSC_0215.jpg