Les filles bronzées.

DSC_0101.jpg

J’ai toujours trouvé les filles bronzées trop jolies. Je ne sais pas d’où ça me vient mais c’est bien ancré dans ma vision de l’esthétisme chez la femme. Bien évidemment, je ne dis pas que les autres sont laides mais, à mon goût, un teint hâlé légèrement doré, c’est le top du top, un peu comme la cerise sur le gâteau. Je suis Normande et on ne peut pas vraiment dire que chez moi, on peut arborer un joli bronzage toute l’année. Et c’est encore moins le cas cette année. Alors dès que le soleil pointe le bout de son nez, j’en profite pour m’exposer. Bien sûr je fais attention à ma peau et je ne reste pas trop longtemps sur ma chaise longue. Cependant, j’ai la chance de bronzer bien et vite, ce qui me permet de pouvoir arborer de jolies robes blanches rapidement. Pas de chance pour nous ce jour là, à peine le pied mis en dehors de la voiture que la météo s’est gâtée. Il s’est mis à pleuvoir et il a fallu prendre un maximum de clichés en un minimum de temps, entre deux nuages. Pour parler plus en détail du look, je peux d’ores et déjà dire que c’est ma robe blanche unie préférée. Elle est simple et à la fois un peu bohème. J’aime tout le haut de cette pièce avec ses transparences et ses drôles de petits graphismes. J’adore l’associer à mes bottines Pocahontas et à un petit sac tout discret. Je trouve que ça fait son effet.

Robe: Promod / Bottines: Jenyfer / Sac: Jenyfer / Bague et bracelet: Histoire d’Or

DSC_0098.jpg

DSC_0093.jpg

DSC_0092.jpg

DSC_0089.jpg

DSC_0097.jpg

Publicités

Mes petits films. #1

DSC_0101.jpg

Je suis un peu cinéphile sur les bords. Je crois en avoir déjà parlé un petit peu ici. Avant d’avoir notre fils, mon compagnon et moi avions une carte de cinéma illimité. Pendant deux ans, nous sommes allés au cinéma très régulièrement (à vrai dire , nous avons vu TOUS les films sortis dans les salles durant cette période!) , au point de dire que l’UGC était notre deuxième maison. C’est pourquoi j’ai décidé de te faire une petite série d’articles avec tous mes films préférés. Il y en a quelques dizaines (rien que ça!) . On commence aujourd’hui avec les films que j’ai regardé en boucle, ceux que je regardent encore lorsque je suis toute seule à la maison (ça n’arrive plus si souvent) . Mes petits films de fille à moi!

DSC_0098.jpg

J’ai envie de commencer par les films avec Léonardo DiCaprio , mon acteur fétiche, parce qu’il y en a trois:

  • Romeo + Juliet : Celui ci soit on adore, soit on déteste. Les personnages parlent à la manière dont la pièce Roméo et Juliette de W. Shakespeare a été écrite mais vivent dans un monde moderne avec des revolvers et des voitures. Ce qui donne un sacré décalage. Léo y est très jeune et joue son rôle de Roméo , sensible et déchiré, à la perfection. Tout ça réalisé par l’excellent Baz Luhrmann.
  • En parlant de ce réalisateur, voilà un autre très beau film : Gatsby le Magnifique. J’ai été happée par l’histoire dès les premières minutes. La BO est dingue ( Fergie et Lana Del Rey entre autres!) et Léo encore une fois excellent. Je regrette d’ailleurs qu’il n’est pas eu d’oscar du meilleur acteur pour ce film. Il faut aussi dire que les autres acteurs sont tout aussi bons ( Tobey Maguire, Carey Mulligan ou encore Joel Edgerton). Cette oeuvre reflète le New York des années 1920 et je dois dire que ça m’a donné envie de m’intéresser un peu plus à la période. Tout est beau, les décors, les vêtements, les personnages, les dialogues et le secret même du film : Qui est Gatsby? Et que veut-il? Révélation que je ne te ferais pas … Il faut voir le film pour comprendre l’intensité des choses.
  • Les Noces Rebelles: Kate Winslet et Léonardo DiCaprio, ce duo te dit-il quelque chose? Là encore, un film adapté d’un bouquin mais complètement différent des deux autres. Ici, les scènes sont lentes et intenses, presque théâtrales. On suit la déchéance d’un couple qui se voulait différent des autres. Et qui finit par se perdre. A voir, pour ceux qui aiment les films calmes et longs.

Il y a donc ces trois là, et les autres:

  • Hell: LE film incontournable de mon adolescence. J’ai lu dévoré le bouquin puis j’ai découvert le film. Même s’il ne suit pas à 100% les actions du livre , j’ai beaucoup aimé cette adaptation. Il permet d’entrer dans l’intimité du couple et les décors sont sublimes. Il y a peu de dialogues mais toujours des phrases percutantes. Sara Forestier incarne Hell magistralement et je dois dire qu’à travers mes yeux c’est Hell. Par là je veux dire que, comme lorsque l’on voit Daniel Radcliffe on pense forcément à Harry Potter, pour moi Sara Forestier c’est Hell. Et puis c’est tout. Je n’ai vu aucun autre film avec cette actrice tellement ça me gênerait. Autre bon point : j’ai découvert  Nicolas Duvauchelle grâce à cette histoire et depuis, je crois qu’il est devenu mon acteur français favori.
  • Les infidèles: Autre film français. Heu… non , ensemble de courts métrages. La plupart des personnes de mon entourage qui ont regardé ça sont restés stoïques. Moi, j’ai beaucoup ri. On parle d’infidélité avec un humour assez noir et parfois aussi avec une justesse incroyable.
  • Virgin Suicides: Un autre film qui a marqué mon adolescence, avec Kirsten Dunst et Josh Hartnett et de Sofia Coppola. On parle de suicides d’adolescentes d’une même fratrie avec beaucoup de délicatesse et de poésie. Le décalage peut être choquant mais c’est ainsi que je le ressens. Encore aujourd’hui je trouve que cette oeuvre est un ovni cinématographique.
  • Eternal Sunshine of the spotless mind : Qui a dit que Jim Carrey est juste fait pour le rire? Regardes donc ça, tu m’en diras des nouvelles. Comment réagirais- tu si l’amour de ta vie choisissait consciemment de t’oublier? Ce film nous livre une vision, certes futuriste, mais émouvante de l’histoire d’un couple (Jim Carrey et Kate Winslet) qui finit par se détester, se séparer et finalement s’oublier. Là encore je n’ai pas envie de t’en dire plus pour ne pas gâcher la surprise.
  • Marie Antoinette: Peu de choses à dire si ce n’est que j’aime le regarder pour son style, ses images. Du rose, du maquillage, de la dentelle et de l’amour. L’arrivée et la vie difficile ( mais riche au sens propre du terme) de sa majesté Marie Antoinette à Versailles.
  • Into the wild: Il n’y a pas plus philosophique que ce road trip vers l’Alaska. Un jeune homme décide de tout quitter pour se rapprocher au mieux de la nature. Les paysages sont splendides.  L’aventure n’est pas sans embuche et les pensées sont porteuses de vérités.
  • Légendes d’automne: Certainement le film que j’ai le plus regardé ces trois dernières années. Trois frères qui vivent chez leur père dans un ranch, tout ça dans l’univers particulier mais ô combien intéressant des légendes indiennes. Et l’arrivée d’une femme qui va tout bouleverser. L’histoire est prenante et les péripéties souvent émouvantes. Tristan, le frère du milieu est un personnage très complexe, bercé depuis toujours par les traditions indiennes (plus que ses frères!) . Bizarrement, dès que j’ai un coup de blues, j’enfile un pyjama, mange des donuts et passe la soirée devant ce film.

DSC_0106.jpg

Et toi, as tu vu quelques uns de ces films? Lesquels préfères-tu?