Saint Malo intra muros.

dsc_0270

Cela va bientôt faire deux semaines que nous avons passé un week end à Saint Malo et je n’ai pas eu encore le temps de partager ici mes photos de la vieille ville. Il y aurait tellement de choses à dire sur cette ville bretonne, tout près de notre Mont Saint Michel normand. Mais je crois que le mieux est de me cantonner à évoquer ses belles pierres et ses ruelles dynamiques. Encore un joli lieu à découvrir. Il fait bon s’y promener et on peut y découvrir de belles petites enseignes. Il suffit de chercher un peu et de s’éloigner des rues principales où se sont installées toutes les grandes marques hors de prix, pour y trouver des trésors. Mais, je n’en dis pas plus, simplement que pour se rendre compte de l’ambiance et de sa magie, le mieux est encore de vouloir y mettre les pieds.

dsc_0220dsc_0219dsc_0221dsc_0226dsc_0227dsc_0228dsc_0241dsc_0247dsc_0250dsc_0258dsc_0267dsc_0269dsc_0251dsc_0273dsc_0271

Publicités

Aqua

 

DSC_0167.jpg

Il est de ces lieux qui vous touchent, vous laissent comme une trace indélébile, un souvenir ineffaçable. Des lieux que l’on découvre petit et dans lesquels on revient régulièrement avec des gens différents pour faire découvrir aux autres la sensation et l’émotion qu’ils ont suscité la première fois. Moi, j’en ai pleins des endroits un peu magiques qui me laissent un sourire béat sur les lèvres et un visage serein rempli d’une émotion certaine. C’est le cas de l’aquarium de Saint Malo que je connais depuis enfant. Comme je l’ai déjà dit ici, j’ai une certaine attirance pour l’univers et ses étoiles mais également pour les fonds marins et leurs mystères . La mer, à mes yeux, c’est comme un monde parallèle où vivent des choses aussi belles qu’étranges et peu de gens ont conscience de la beauté des créatures qui s’y trouvent. En regardant certaines de mes photos, j’ai même quelque peu fait la comparaison entre ce que j’ai vu et les animaux créés par James Cameron pour Avatar. L’inspiration est très nette: des couleurs électriques, de longs filaments qui semblent flottés dans l’eau et ces néons qui apportent cette lumière si particulière. A l’aquarium, se retrouver à contempler ces êtres vivants, c’est comme regarder une scène contemplative au cinéma. C’est long et lent, mais c’est fascinant.

dsc_0153

dsc_0156

dsc_0154

DSC_0170.jpg

DSC_0162.jpg

DSC_0160.jpg

DSC_0172.jpg

DSC_0180.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0872.jpg

DSC_0181.jpg

IMG_0862.jpg

IMG_0874.jpg

DSC_0187.jpg

DSC_0188.jpg

DSC_0190.jpg

DSC_0202.jpg

Notre nuit à l’hôtel Ibis de Saint Malo.

dsc_0076

Je suis du genre à partir sur un coup de tête. J’ai toujours envisager le voyage comme une envie passagère et non pas comme quelque chose qu’on planifie, qu’on organise, qu’on vérifie et qu’on ressasse des mois à l’avance. C’est comme ça que j’ai décidé de passer le week end à Saint Malo samedi à 15h! Je me suis donc dirigée comme à chaque fois sur le site Booking.com (que j’adore) et j’ai cherché un hôtel pas trop trop cher (juste avant Noël , c’était moyen de dépenser des sommes folles pour une nuit à l’hôtel) . C’est comme ça que je suis tombée sur cet Ibis , en plein milieu du centre commercial de Saint Malo qui offrait des nuits en chambre double pour 45 € . Autant dire qu’à ce prix là et avec cette situation géographique, je ne m’attendais pas à du grand luxe. Et pourtant …

dsc_0067

dsc_0133

dsc_0141

Tout d’abord, l’accueil était on ne peut plus chaleureux. La jeune femme à qui je me suis adressée était d’une gentillesse et d’une serviabilité à tout épreuve ( même quand je l’ai embêté trois fois en une demie heure pour pas grand chose) . Après avoir rempli les formalités d’arrivée, j’ai donc été accompagnée jusqu’à ma chambre qui s’est révélé bien plus grande et confortable que je ne l’aurais pensé. Décorée avec goût, dans des teintes de gris avec des touches de couleurs, il s’en ai dégagé, dès l’entrée, une ambiance cosy. J’ai beaucoup aimé les suspensions qui servent de lampes de chevet et le fauteuil rouge orangé sous la télévision. Ensuite, j’ai découvert l’immense salle de bain avec douche à l’italienne et carrelage contemporain. Sans rire, on aurait pu y faire rentrer dix personnes à la fois. Enfin, et c’est la cerise sur le gâteau, nous avions une petite terrasse privée avec salon de jardin. Et même si ce n’est pas la période pour s’exposer au soleil , c’est appréciable de pouvoir prendre l’air pour les fumeurs comme pour les non fumeurs. L’hôtel est très calme et nous n’avons pas eu de soucis pour nous endormir. Nous nous sommes sentis comme à la maison.

dsc_0140

DSC_0126.jpg

dsc_0070

Au niveau des services, l’hôtel propose une connexion wifi gratuite, une réception ouverte 24h/24 , un personnel disponible et serviable, la possibilité de manger en chambre des plats plus ou moins gourmands et pour pas grand chose. Je trouve le rapport qualité/prix  vraiment excellent.

dsc_0139

 

 

 

Des lucioles.

DSC_0004.jpg

En me promenant un peu sur les différents profils de FlickR, je suis tombée sur une photo qui m’a de suite parlée. Même que de toutes mes photos favorites, celle ci est ma préférée. L’idée du photographe, Mike Monaghan, étant d’étendre un grand drap sur des guirlandes à Led multicolores et d’y allonger une femme pour créer un effet de contre jour. J’ai toujours été fascinée par cette image, à la fois tellement réelle et féérique. Elle m’inspire. Je trouve que toutes ces petites lumières minuscules ressemblent à des lucioles. Un grand nuage de lucioles qui se seraient retrouvées là pour former un joli tableau scintillant. J’aime l’effet de la lumière qui dévoile juste un peu et qui laisse largement la place à l’imagination. Avec des petites loupiotes de ce style , on peut choisir ce que l’on veut montrer, mettre l’accent sur une silhouette ou juste laisser trainer par ci par là des scintillements verts, bleus et rouges. Elles offrent mille possibilités, mille façons d’imaginer une scène ou d’en écrire l’histoire. Pour ma part, j’ai fait mes premiers essais sans réelle trame à suivre. On a juste essayé, comme ça, pour voir. Je ne voulais pas raconter d’histoire, ni vraiment mettre en scène une situation. Mais j’avais vraiment envie de montrer la façon dont j’ai apprivoisé mes toutes petites lucioles.

 

DSC_0021.jpg

dsc_0020dsc_0032dsc_0037