Le château de Vendeuvre.

DSC_0167.jpg

Vendredi dernier, il faisait enfin un temps magnifique sur ma Normandie. Avec mon fils, nous l’attendions depuis longtemps. Je crois que lui comme moi en avions marre de rester cloitrer à la maison à nous occuper comme nous le pouvions. Les activités manuelles et les dessins animés c’est bien mais ça ne va qu’un temps. Nous avions besoin de sortir. Donc ce vendredi matin là, nous nous sommes levés tôt sous un ciel tout bleu et j’ai emmené mon Kéo découvrir le château de Vendeuvre à 10 minutes en voiture de la maison. Je le connaissais déjà mais ça faisait bien 15 ans que je n’y avais pas mis les pieds. Mes parents en garde un souvenir assez désenchanté , moi au contraire c’est un lieu que j’adore. Je trouve que c’est un endroit pleins de surprises, pour les rêveuses en somme. L’ambiance y est familiale même si au premier abord on pourrait penser qu’elle est légèrement hautaine. Cependant, en parlant un petit peu avec les hôtesses, je me suis vite rendue compte que les visiteurs peuvent faire « comme chez eux ». Ainsi, les enfants sont accueillis avec plaisir et les familles peuvent pique niquer ou se reposer dans le parc. Quant aux surprises, elles sont nombreuses. Il y a pleins d’endroits à voir. Tout d’abord, à l’entrée , il y a un petit musée sur le mobilier miniature. C’est tellement mignon de voir toutes ces pièces reconstituées comme si elles devaient être placées dans une maison de poupée. Et puis en sortant on découvre le parc et le très joli château dont on peut visiter le rez de chaussée et les sous sols. Ce ne sont pas des lieux dans lesquels nous nous sommes attardés puisque j’ai un petit garçon débordant d’énergie qui à besoin de courir. Par contre, nous avons passé presque deux heures dans les jardins. Nous sommes d’abord allés dans les jardins d’eau surprises. C’est le plus ludique des jardins du château. En effet, des capteurs sont mis au sol permettant de déclencher les différents jets d’eau lors du passage des promeneurs. C’est aussi le mieux entretenu. Autre lieu insolite, la grotte aux coquillages . Il s’agit d’une petite grotte entièrement tapissée de coquillages qui permettrait de lié les profondeurs des mers et le ciel selon la mythologie. Malheureusement, les grilles étaient fermées et je n’ai pas pu prendre de photos correctes. Nous avons terminé notre balade par les labyrinthes (le moins bien entretenu) et le jardin exotique que j’ai adoré! C’est comme un petit coin de paradis en plein milieu de la campagne normande.

DSC_0165.jpg

DSC_0163.jpg

DSC_0179 (1).jpg

DSC_0185.jpg

DSC_0190.jpg

DSC_0193 (1).jpg

DSC_0194.jpg

DSC_0196.jpg

DSC_0209.jpg

DSC_0210.jpg

DSC_0224.jpg

DSC_0220.jpg

DSC_0228

DSC_0226

DSC_0239

DSC_0241

DSC_0254

DSC_0255

DSC_0271

DSC_0291

DSC_0303

DSC_0305 (1)

DSC_0312

DSC_0326

 

Publicités

Les filles bronzées.

DSC_0101.jpg

J’ai toujours trouvé les filles bronzées trop jolies. Je ne sais pas d’où ça me vient mais c’est bien ancré dans ma vision de l’esthétisme chez la femme. Bien évidemment, je ne dis pas que les autres sont laides mais, à mon goût, un teint hâlé légèrement doré, c’est le top du top, un peu comme la cerise sur le gâteau. Je suis Normande et on ne peut pas vraiment dire que chez moi, on peut arborer un joli bronzage toute l’année. Et c’est encore moins le cas cette année. Alors dès que le soleil pointe le bout de son nez, j’en profite pour m’exposer. Bien sûr je fais attention à ma peau et je ne reste pas trop longtemps sur ma chaise longue. Cependant, j’ai la chance de bronzer bien et vite, ce qui me permet de pouvoir arborer de jolies robes blanches rapidement. Pas de chance pour nous ce jour là, à peine le pied mis en dehors de la voiture que la météo s’est gâtée. Il s’est mis à pleuvoir et il a fallu prendre un maximum de clichés en un minimum de temps, entre deux nuages. Pour parler plus en détail du look, je peux d’ores et déjà dire que c’est ma robe blanche unie préférée. Elle est simple et à la fois un peu bohème. J’aime tout le haut de cette pièce avec ses transparences et ses drôles de petits graphismes. J’adore l’associer à mes bottines Pocahontas et à un petit sac tout discret. Je trouve que ça fait son effet.

Robe: Promod / Bottines: Jenyfer / Sac: Jenyfer / Bague et bracelet: Histoire d’Or

DSC_0098.jpg

DSC_0093.jpg

DSC_0092.jpg

DSC_0089.jpg

DSC_0097.jpg

Balade à Beuvron en Auge.

DSC_0695.jpg

Je ne sais pas si c’est pour tout le monde pareil, mais chez nous, nous avons la fâcheuse manie de ne jamais visiter les lieux touristiques les plus proches de notre maison. Nous y passons, en coup de vent, mais bien souvent nous ne nous y arrêtons pas. Pourtant, il se cache parfois de vrais trésors du patrimoine, aux allures peut être un peu trop touristiques mais qui dégage beaucoup de charme. Récemment, il fallait que je shoot un look pour le blog ( ce look là) et par manque de temps, il fallait absolument que le lieu soit à moins de 20 minutes de notre maison. Nous n’ avons pas vraiment eu de mal à savoir où il fallait aller. A chaque fois que nous allons à la plage, nous passons par Beuvron en Auge et jamais nous ne nous y sommes arrêtés. Je ne connaissais donc que les façades familières de la rue principale qui traverse de part en part ce tout petit village et déjà j’aimais beaucoup. Mais ce qu’on a découvert en flânant ici et là était tout aussi beau. J’ai donc pris quelques clichés, en une demie heure de temps parce qu’on était attendu quelque part mais j’aurais pu en prendre pendant des heures.

DSC_0701.jpg

DSC_0702.jpg

DSC_0708.jpg

DSC_0712.jpg

DSC_0732.jpg

DSC_0742.jpg

DSC_0743.jpg

DSC_0698.jpg

DSC_0753

Viens avec moi au Mont Saint Michel .

DSC_0313.jpg

S’il y a bien un endroit que je conseillerais de découvrir dans ma région, à part Cabourg et Honfleur, c’est bien le Mont Saint Michel. Mondialement connu, visité par des milliers de personnes tous les jours, il est la part de patrimoine, à mon sens , la plus extraordinaire de ma Normandie. Même si nous allons nous y promener assez peu souvent, il reste un lieu que j’adore. De l’extérieur, c’est ce grand rocher recouvert de maisons et d’une abbaye splendide qui appelle à l’imagination. De l’intérieur, c’est un labyrinthe de petites ruelles où l’on aime flâner et se perdre. Architecturalement, c’est grandiose. Il n’y a rien à dire sur la valeur spirituelle et onirique de ce lieu, il suffit de regarder pour en sentir toute la grandeur. Je suis amoureuse des toutes petites boutiques pleines à craquer de souvenirs en tout genre, des bars et des restaurants qui offrent un très beau panorama sur la baie, des innombrables marches qu’il faut monter puis descendre, de l’ambiance de vacances qui y règne toute l’année. J’aime penser que tout le monde peut y trouver un endroit où se sentir bien. Un banc sur l’une des petites places intra muros , le sable à l’extérieur du monument, une chaise sur l’une des terrasses ou encore le sol frais d’une chapelle.

DSC_0327.jpg

DSC_0116 (1).jpg

DSC_0155.jpg

DSC_0162.jpg

DSC_0163.jpg

DSC_0169.jpg

DSC_0172.jpg

DSC_0191.jpg

DSC_0209.jpg

DSC_0237.jpg

DSC_0277.jpgDSC_0282.jpg

DSC_0302.jpg

DSC_0307.jpg

Un dimanche à Honfleur.

DSC_1145.jpg

 

Honfleur, cela faisait des années que je n’y avais pas remis les pieds. Pourtant, cette petite ville côtière d’où l’on peut voir le pont de Normandie n’est qu’à 45 petites minutes de chez moi. C’est vraiment un endroit que j’adore. C’est tout plein de petites ruelles remplies de boutiques plus charmantes les unes que les autres, des galeries d’art à foison et des restaurants en veux tu en voilà. Si l’on a pas peur de la foule et des rues étroites, alors on ne peut qu’aimer.

Honfleur, c’est aussi un port avec de très beaux bateaux, un carousel coloré et beaucoup d’animation! J’aime beaucoup dire que c’est notre Collioure normande. Moins ensoleillé et plus terne mais à la disposition semblable. Un labyrinthe pavé, des maisons collées, des vieilles pierres, des artistes et surtout la sensation qu’il fait bon y vivre.

DSC_1144.jpg

 

DSC_1096 (1).jpg

DSC_1097 (1).jpg

DSC_1106.jpg

DSC_1154.jpg

 

DSC_1165.jpg

DSC_1169.jpg

DSC_1188.jpg

DSC_1196.jpgDSC_1200.jpg

DSC_1230.jpg