Et voir un lever de soleil.

dsc_0889

Je n’ai jamais été une lève-tôt. Les seuls levers de soleil auxquels j’assiste sont ceux qui se pointent sur la route lorsque je vais au travail. Mais jamais je n’avais assisté à un lever de soleil par plaisir. Je photographie souvent les couleurs du crépuscule , du jour qui s’éteint et qui laisse place à la lune et aux étoiles. J’immortalise les indigo, bleu nuit, rouge et rose-orangé qui apparaissent soudain derrière ma fenêtre et je les contemple de longues minutes sans jamais m’en lasser. Je suis amoureuse du jour qui décline, de son ambiance si particulière. Mais pouvais-je tomber amoureuse du jour qui se lève? Rien n’était moins sur. Pourtant vendredi, après une nuit chaotique et un lever avant les aurores, je cherchais quelque chose à faire. Le Petit Prince ne voulait pas se rendormir et tournait en rond dans la maison cherchant désespérément à quel jeu il pouvait bien jouer. Je me suis alors préparer à sortir, l’ai habillé et l’ai emmené à Cabourg, cette ville dont je parle tout le temps. Il était alors 8h20. Le soleil n’était pas encore là, les boutiques étaient fermées et les bords du canal silencieux. Le lieu avait un coté complètement irréel, il n’appartenait qu’à nous. Et puis, au fur et à mesure de la balade, le ciel s’est éclairci, de mystérieuses couleurs sont apparues. Tout d’un coup , les nuages jusqu’alors gris menaçants sont devenus orange, jaune et rose! Le ciel tout entier s’est transformé pour nous laisser devant un spectacle sans nom. Nous avons donc marché un peu plus vite pour atteindre la promenade et observer cette véritable oeuvre de la nature depuis la plage. Mais l’aube avait l’air pressée, tout comme les gens qui partent travailler. Le jour met trop peu de temps à se lever, si bien qu’une fois la plage atteinte le ciel avait revêtu son habituel habit bleu et gris.

dsc_0899

dsc_0937

dsc_0931

dsc_0917

dsc_0891

dsc_0951

dsc_0957

dsc_0961

dsc_0963

dsc_0964

 

Publicités

Mes soins préférés du moment.

DSC_0148.jpg

Je ne sais pas si c’est la période ou simplement une obsession passagère mais en ce moment je lis beaucoup plus les blogs beauté et mode que lifestyle ( que j’ai pourtant l’habitude d’adorer!) . Et, par conséquent, je passe plus de temps chez Sephora et assise devant mon miroir le matin. Si j’avais les moyens, je crois même que je referais ma collection de maquillage toute entière comme on change de garde robe après avoir perdu quelques kilos. Mais j’ai décidé de faire les choses par étapes, petit à petit. Alors j’ai commencé par mes racheter des soins et à les tester les uns après les autres pendant mes routines cocooning. J’ai compris il y a peu que ma peau à imperfections n’avait pas besoin de moins d’hydratation que les autres natures de peau, et que l’en priver ne fait qu’aggraver mes problèmes. Je me suis donc penchée, en plus des soins contre les imperfections, sur les produits hydratants. Quelques uns sont même devenus mes nouveaux coups de coeur.

DSC_0144.jpg

Ce masque clarifiant à la fraise de Formula 10.0.6 est désormais un incontournable dans ma salle de bain. Je l’ai découvert l’année dernière au mois d’Avril et depuis je le rachète sans arrêt. C’est un masque à l’argile qui sent le petit Gervais à la fraise. Enrichi en acides de fruit et romarin, il est le masque le plus efficace que je connaisse lorsque je veux faire sécher plus rapidement les petits boutons. Cependant, je ne le recommande pas aux peaux fragiles et sensibles car il est très agressif et a tendance à picoter tout le long de la pose.

DSC_0142.jpg

Cette crème de nuit Polaàr est faite pour les peaux assoiffées. Reçue dans une Birchbox, j’ai mis un certain temps avant de me décider à l’utiliser puisque je déteste mettre des crèmes de nuit. Je trouve qu’elles sont souvent trop riches et collantes et sont pas conséquent désagréables à utiliser. Pour celle ci , j’ai du revoir mon jugement. Elle est hyper fraiche et on sent immédiatement qu’elle hydrate la peau sans laisser de film gras. En plus de cela, elle a une odeur assez originale qui me fait penser aux parfums pour hommes, la fraicheur de la lessive en plus. Au petit matin, la peau a absorbé l’ensemble du produit et est complètement repulpée. Je m’en sers en cure de 3 à 4 nuits quand ma peau commence à montrer des signes de sécheresse et tout rentre dans l’ordre très vite.

DSC_0136.jpg

DSC_0154.jpg

J’ai récemment investi , grâce aux soldes, dans deux masques de la marque Glamglow (marque des stars américaines qu’on ne présente plus) . Le premier est le masque hydratant intense appelé Thirstymud. La couleur du produit ne donne pas vraiment envie , mais son odeur (certaines trouvent que ça sent la noix de coco, moi j’ai l’impression que ça sent l’amande) n’a pas son pareil. Tellement sucrée qu’on a presque envie d’en manger. La texture crème assez légère finalement pour un masque est très agréable à appliquer et donne une sensation de fraicheur au moment de l’application. Ce que j’aime dans les produits Glamglow c’est qu’on sent le produit agir. Pour le coup, ça ne picote et ne tiraille pas , mais au bout de 5 petites minutes on sent que ça chauffe légèrement. Une fois le produit retiré, on se retrouve avec une peau repulpée,nourrit et très douce. J’adore!

DSC_0137.jpg

DSC_0152.jpg

DSC_0158.jpg

Deuxième masque que je voulais essayer de cette marque: le Youthmud. Un masque exfoliant qui promet de rendre la peau plus jolie instantanément ( en 10 minutes en faite) . J’ai vraiment apprécié ce masque à l’argile qui semble tout à fait semblable aux autres. Cependant, les effets ne sont pas du tout les mêmes. Les impuretés ont disparues, la peau semble quelque peu retendue et les pores sont presque inexistants ( effet photoshop assuré) . Il reste un petit bémol: c’est très désagréable à l’application.  Même en très fine couche, le produit pique beaucoup et une fois que le masque commence à sécher ça tiraille dur! J’avais l’impression qu’on me tirait la peau des joues et du front. Mais le résultat étant là et ma peau n’étant pas sensible j’en suis satisfaite.

DSC_0140.jpg

Et puis, il y a LE produit coup de coeur! Je ne l’ai qu’en format voyage mais cette crème perfectrice de teint à la pivoine venant tout droit de chez L’Occitane est la crème hydratante la plus agréable que je n’ai jamais utilisé. Son odeur est dingue, sa texture est onctueuse et ses effets notoires. Depuis que je l’utilise ma peau est plus belle. Les imperfections sont moins nombreuses et mes joues (la zone la plus sèche de mon visage) sont hydratées correctement. J’avais pour espoir un petit rabais pendant les soldes , mais malheureusement , elle reste vendue à 35 euros. Cependant je vais la racheter puisque je ne conçois plus ma routine sans elle.

Crépuscule.

Depuis toujours, j’aime énormément le crépuscule. Surtout en été, lorsque la chaleur se fait moins pesante, que les barbecues se terminent et que l’on remet un petit gilet pour ne pas avoir trop froid. J’aime le fait qu’il arrive tard et nous laisse, un peu ébahi, devant le spectacle de la nuit. Oh, j’aime aussi l’aube bien sur! Mais ce n’est pas la même ambiance. L’aube commence souvent une journée chargée et pleine de nouvelles aventures. Le crépuscule quant à lui, me laisse complètement rêveuse. J’en oublie le temps qui passe. J’adore observer ses couleurs et voir le soleil dans ces derniers rayons. C’est une beauté chaude, le crépuscule. C’est une caresse le long de la joue, un réconfort, un spectacle apaisant. Et même en Avril, alors qu’il tombe bien plus tôt que durant les mois d’été , il traine parfois, derrière lui, toute sa magie.

DSC_0521 (1).jpg

DSC_0584.jpg

DSC_0590.jpg

DSC_0597.jpg

DSC_0534.jpg

DSC_0593.jpg

 

La virée nocturne.

DSC_0382

Découvrir une ville, c’est ce qui nous anime souvent. On est un peu baroudeurs sur les bords. Et lorsque l’on découvre un endroit, on aime le connaitre sous tous les angles par tous les temps. Cela fait 4 ans que nous allons régulièrement à Cabourg, mais nous avons la sensation qu’une partie d’elle nous échappe encore. Nous connaissions le Cabourg joyeux et animé mais pas encore son coté intimiste presque caché. C’est pour connaitre cet endroit un peu mieux que nous nous sommes offert une virée nocturne. Et nous nous sommes aperçu que nous l’aimions autant de jour que de nuit , cette ville. Mais pour des raisons différentes. Le jour pour la vie qui s’en dégage, la nuit pour son ambiance chaude et accueillante.

DSC_0394DSC_0390DSC_0423DSC_0492 (1)DSC_0495DSC_0494DSC_0507DSC_0521