Deauville.

DSC_0214.jpg

Je ne sais pas si c’est le temps hasardeux des mois de Juillet et Aout ou une simple flemme naissante, mais malgré la rentrée , je n’ai pas encore le coeur à dire au revoir aux farniente et petites robes d’été. Je pourrais même dire que j’ai encore soif de soleil et de repos. C’est pourquoi, aujourd’hui, je ne vous propose pas un énième look de rentrée. Toutes les autres blogueuses le font très bien et moi ça me va. Il risque d’y avoir encore, ici , quelques jolies robes, des sandales, des coloris flashy et même ma peau toute bronzée. Je ne vais pas vraiment suivre le mouvement, je vais donc continuer à porter des tenues assez estivales. Ce sera mon été indien à moi. Bien sûr, quand le temps s’assombrira et que le soleil se couchera chaque soir un peu plus tôt, je remettrais certainement des tenues de saison. Et même si je n’ai pas hâte de remettre des pantalons, les collants, eux, ne me dérangent pas le moins du monde. Et puis, il faut dire que j’aime l’automne autant que l’été pour des raisons que j’ai déjà bien souvent énoncées sur le blog (les couleurs, les châtaignes, le make up prononcé, les promenades en forêt, Halloween, tout ça, tout ça…) . En attendant les températures plus fraiches, je continue à profiter des chaleurs et du sable chaud en bord de mer.

D’ailleurs en parlant de bord de mer, mon look du jour a été shooté à Deauville pendant les quelques jours qui séparent le départ des vacanciers au festival du cinéma américain où un nouveau raz de marée de population va arriver. Je ne sais pas si j’aime vraiment cette ville. Elle est, certes, magnifique et pour les photos, dans le coin, rien ne l’égale mais je me suis toujours sentie étrangère à ce lieu. Je ne sais pas si c’est à cause de l’ambiance particulière ou des rues juchées de magasins de luxe dans lesquels je pourrais laisser mon salaire en dix minutes top chrono . En tout cas, je ne m’y suis jamais sentie chez moi… Cependant, pour les touristes c’est forcément la destination normande de rêve. A mes yeux de toute façon, rien n’est plus beau qu’une grande plage avec ses cabines et ses parasols plantés dans le sable. Et c’est justement, sur les planches, si connues, face à l’océan , que j’ai décidé de me faire prendre en photo. Pour la balade, j’ai ressorti une longue robe noire à la découpe originale, un sac noir brillant et des chaussures et bijoux colorés. Et sans en faire exprès, je suis totalement habillée en Jenyfer (ancienne collection mais on retrouve facilement ce genre de pièce un peu partout sur les e-shop ) sauf pour le collier qui m’a été offert. Je trouve que mes sandales donnent une sacrée dose de fun à cette tenue qui aurait pu être trop classique, sans en faire trop. Je ne suis pas le genre de fille qui ose les pièces extravagantes même si je trouve que certaines sont à la fois dingues, décalées et trop jolies. Mais je manque encore un peu de confiance en moi pour porter des choses qui feront que les gens se retourneront sur moi.

 

DSC_0216.jpg

DSC_0212 (1).jpg

DSC_0208 (1).jpg

DSC_0217.jpg

DSC_0215.jpg

Publicités

La bonne couleur.

DSC_0375 (1).jpg

Lorsque j’ai regardé PS: I love you pour la première fois, j’ai été subjugué par toutes les tenues que porte l’actrice. Je les trouve toutes plus belles les unes que les autres, mais une robe sort du lot. Une robe longueur midi , au décolleté rond et aux jolis détails. Le vrai plus pour moi sur cette pièce c’est la couleur: un vert d’eau clair. J’ai longtemps cherché à m’offrir cette robe, sans succès. Cependant, je suis toujours obsédée par cette couleur. C’est pourquoi lorsque je suis tombée sur une robe  H&M verte , je n’ai pas pu m’empêcher de la prendre. Je l’ai acheté un peu trop grande pour moi pour me sentir à l’aise pendant les fortes chaleurs. Je la trouve hyper pratique et pas seulement grâce à sa matière toute légère. En effet, cette robe à un secret: elle cache de grandes poches! Qui devinera, si je ne le mentionne pas, que sur ces photos j’ai mes clés de voiture et mon Iphone sur moi? Personne, n’est ce pas? Et pourtant… Du coup, pour les promenades dans les parcs, quand je n’ai envie d’emporter rien d’autre avec moi que mon appareil photo et ne pas m’encombrer, je mets tout ce dont j’ai besoin dans les poches. Bien sûr on ne peut pas y glisser un porte-monnaie, mais c’est le genre de balade ou je n’ai ni besoin d’argent , ni besoin de mes papiers. Ce jour là, j’ai décidé de porter cette robe le plus simplement possible. J’ai enfilé ma pièce principale et ai ajouté un collier avec une perle offert par ma soeur et mes sandales La Halle noires. Rien de plus.

DSC_0379.jpg

DSC_0389.jpg

DSC_0381.jpg