Mes favoris de Novembre.

 

DSC_0091.jpgC’est fou comme parfois un mois peut être court et interminable. J’ai toujours trouvé que les quinze premiers jours de Novembre passent à une vitesse folle. On cumule les anniversaires chez nous. Et puis , d’un coup, plus rien et la deuxième quinzaine devient alors tellement longue. Ce mois-ci, quelques favoris, mais en terme général ma routine soin et make up n’a pas tellement changée.

DSC_0109.jpg

 

 

Tout d’abord, j’ai testé le soin de jour Effaclar K de chez la Roche Posay. J’ai du me tourner vers ce soin puisque la pharmacie dans laquelle je suis allée n’avait pas l’Effaclar Mat qui me convient parfaitement. Et dans l’ensemble je suis ravie. Il a une vraie action sur la brillance en journée, est une parfaite base de maquillage, hydrate suffisamment malgré son action serbo-régulatrice . Et même si l’ Effaclar Mat reste mon chouchou, celui ci fait très bien l’affaire.

DSC_0097.jpg

 

Niveau teint, j’ai fini ma poudre libre Luminelle de chez Yves Rocher que j’utilisais depuis des années et j’ai voulu en tester une autre. J’ai donc acheté la poudre matifiante compacte de Sephora et elle est parfaite. Elle matifie très bien, fait un fini photoshopé et est agréable à porter. Le rendu est dingue. Désormais, je me dirigerais vers celle ci.

DSC_0095.jpg

 

La bonne surprise de la Birchbox du mois est l’highlighter de Laqa&Co . Ce petit stick de couleur champagne est facile à utiliser et à travailler. Sa couleur champagne est très lumineuse sans pour autant apporter trop de « glowy » . J’ai un peu de mal avec les couleurs trop brillantes qui rappellent vite une boule à facettes. En plus, son packaging permet de l’emporter partout très facilement. Il ne prend pas de place de le vanity ou le sac à main et ne risque pas de se casser en mille morceaux comme un highlighter poudre. J’adore.

DSC_0103.jpg

 

J’en ai déjà beaucoup parlé dans cet article mais il fallait absolument que j’inclus dans mes favoris du mois ce crayon pour les sourcils de chez Benefit. Un plaisir à travailler et le packaging est tellement beau.

DSC_0111.jpg

 

Enfin, ça fait maintenant quelques temps que j’utilise ces petites lingettes démaquillantes pour les yeux  Sephora et je peux dire qu’elles ne m’ont jamais déçue. Elles sont conçues à partir d’extrait de bleuet, cette fleur toujours efficace pour démaquiller même les make up waterproof. Elles sont agréables à utiliser et après le démaquillage, on se sent vraiment propre. Elles ne laissent pas de fini gras ou collant. Le fait qu’elles soient dans des petites pochettes individuelles permettent de les emporter partout. C’est un gros top!

 

 

Publicités

Mes favoris d’Octobre.

dsc_1055

Une fois n’est pas coutume, voilà les favoris du mois. Octobre est passée à une vitesse folle . J’avais préparé des make up pour Halloween mais le résultat en photo ne me satisfaisait pas alors j’ai laissé tomber . J’ai tout de même pris soin de publier mon préféré sur mon compte Instagram pour en garder une trace. J’aime beaucoup pouvoir me souvenir de choses si futiles! En parlant de futilités, ce mois ci pas de favoris soin (même que si j’avais une catégorie Déception, j’aurais pu écrire une revue …) mais quelques petites choses coté vernis et make up.

dsc_1058

Mon fond de teint du moment n’est autre que le Naked Skin d’ Urban Decay dont on entend parler depuis des années et qui fait toujours autant fureur ! Outre le fait qu’il est léger, facile à appliquer , que le résultat est impeccable et qu’il tient toute la journée, je voulais souligner une autre particularité. Ce fond de teint convient aux peaux grasses à imperfections puisqu’il contient des actifs qui aident à affiner le grain de peau et à faire disparaitre les petits boutons. Utilisé en combo avec le soin Effaclar Mat de chez La Roche Posay pendant deux semaines, j’ai pu voir une nette amélioration de ma peau. C’est pourquoi ce fond de teint fait désormais partie de mes essentiels.

dsc_1076

Le 2-en-1 (blush et rouge à lèvres) Modelco en teinte Just Peachy m’a vraiment surprise! Je ne l’utilise qu’en blush et j’avoue avoir eu un peu peur de la couleur au début. Mais finalement, bien estompé, il est vraiment très beau. Après l’avoir suffisamment travaillé, il donne un effet bonne mine instantanément. La texture crème est fondante, est agréable à porter et tient toute la journée.

dsc_1071

DSC_1074.jpg

J’ai reçu ce pinceau Iby dans ma Birchbox du mois dernier et dans l’ensemble je le trouve vraiment bien. Le mien commençait à vieillir et j’avoue qu’en recevoir un dans une box m’évite un nouvel achat. J’aime beaucoup ses poils hyper doux, le pinceau est assez dense et permet d’estomper le blush facilement et rapidement.

dsc_1092

dsc_1089

Enfin, ce mois ci j’étais de nouveau dans mon obsession du rouge sur les ongles. Et pas des rouges sombres comme la saison le voudrait! Je me suis plutôt tournée vers mon rouge pomme-d’amour de chez Lollipops que j’adore et le rouge orangé Viva Brazil reçu cet été. Ces deux vernis tiennent très bien et sont assez opaques pour qu’une seule couche suffise.

Il fallait que je vous parle de MÊME.

DSC_0803.jpg

Quand j’ai repris l’écriture du blog, il y a quelques mois, je me suis promis de ne livrer ici que les jolies choses de la vie. J’avais envie de partager tous mes moments de bonheurs et d’oublier un peu les moments difficiles pour ne se rappeler que de l’essentiel. Bien sûr, c’est ce que je m’attelle à faire chaque jour. Le relativisme, la positivité, l’euphorie, tout ça, ça me connait. Il y a toujours des petits tracas dans le quotidien, mais j’ai appris avec le temps et la maturité de ne pas m’en soucier. De laisser aller la vie. Mais comment fait-on quand la vie elle même vous échappe? Il y a eu dans mon existence, un certain nombre de petits crabes qui se sont immiscés dans les corps d’êtres que j’aime et qui ont fait tellement peur à la vie qu’elle n’a pas été loin de nous abandonner. Je dis « nous » parce que même si cela n’a pas logé dans mon corps encore jeune, ils m’ont quand même d’une certaine façon détruite. Il m’ont enlevé mon insouciance un peu trop tôt, me mettant dans des situations qu’on ne pense pas vivre si tôt. J’avais 14 ans quand Maman est tombée malade. L’âge un peu bête où pour devenir soit même une femme on se fie au regard et à la bienveillance des proches tout en explorant les mondes de la mode et de la beauté. Quand j’ai eu à construire ma propre féminité, j’ai eu comme la sensation que Maman était en train de perdre la sienne. Aux yeux des autres, les malades de cancer sont bien moins attirantes, sont dépourvues de toute sensualité et rien à l’époque ne pouvait aider Maman à aller mieux de ce coté. Je l’ai vu perdre ses cheveux par poignées, vu disparaitre ces cils, son teint se ternir peu à peu et puis il y a eu cette confiance en elle qui a déguerpit encore plus vite que la vie. Je n’imaginais pas qu’à 37 ans, l’âge de ma mère à ce moment là, on pouvait avoir si honte de son physique (elle ne le disait pas, mais ça ne se voyait que trop) , je n’imaginais pas qu’un corps encore bien vivant pouvait être si cadavérique.  En regardant les photos aujourd’hui , je trouve que c’est encore plus flagrant. De ce passage douloureux de sa vie et par conséquent de la mienne, je n’en garde qu’une très grande admiration  pour toutes ces malades qui se battent chaque jour et un besoin de saluer les belles initiatives.

DSC_0813.jpg

Aujourd’hui, je n’ai pas envie de me plaindre ou de donner un énième témoignage sur la vie de la famille pendant les mois de traitement, mais juste de parler de la marque Même. J’en ai déjà parlé un petit peu lors de l’ouverture de ma Birchbox du mois mais j’ai entre temps approfondi le sujet et est même échangé quelques mots avec l’équipe. La marque a été créée par deux nanas, Judith et Juliette touchées de très près par le cancer, qui ont fait le constat réaliste et bien triste que l’on ne s’occupe pas encore assez des femmes malades et que les différentes marques de cosmétiques sur le marché les oublient totalement. Pour en revenir à mon expérience personnelle, j’ai bien vu, ici aussi, la véritable traversée du désert en ce qui concerne la beauté et la féminité. Ma maman n’a jamais été passionnée de cosmétiques et de make up mais elle avait sa routine et ses petits moments cocooning quand même et lorsqu’elle est tombée malade, entre les rendez-vous médicaux, la paperasse et les heures passées au lit à cause de la chimiothérapie elle n’avait plus la force d’aller chercher des produits adaptés à son nouveau physique. C’est là que je trouve la marque Même hyper interessante: la petite trousse qui sera donnée à chaque femme sera conçue pour chouchouter les peaux endolories par la maladie et ses traitement et devrait redonner un boost de confiance en elle à celles qui n’osent peut être plus se regarder dans un miroir, ou à celles qui ne se reconnaissent plus lorsqu’elles s’y regardent. Et pour les femmes qui, comme la maman de Judith, sont encore plus féminines depuis le début des traitements, la marque sera certainement leur nouveau graal. L’initiative de l’équipe Même (qui s’est depuis agrandie avec l’arrivée de trois nouvelles recrues) prend peu à peu forme et les petites trousses seront distribuées à partir de Janvier prochain dans les premiers hôpitaux et cliniques. Je suis de tout coeur avec ce projet qui me semble aujourd’hui si humain et solidaire et je souhaite un succès sans limite à l’équipe.

DSC_0823.jpg

Pour suivre la marque : Instagram / Facebook / Le site .

 

Mes soins préférés du moment.

DSC_0148.jpg

Je ne sais pas si c’est la période ou simplement une obsession passagère mais en ce moment je lis beaucoup plus les blogs beauté et mode que lifestyle ( que j’ai pourtant l’habitude d’adorer!) . Et, par conséquent, je passe plus de temps chez Sephora et assise devant mon miroir le matin. Si j’avais les moyens, je crois même que je referais ma collection de maquillage toute entière comme on change de garde robe après avoir perdu quelques kilos. Mais j’ai décidé de faire les choses par étapes, petit à petit. Alors j’ai commencé par mes racheter des soins et à les tester les uns après les autres pendant mes routines cocooning. J’ai compris il y a peu que ma peau à imperfections n’avait pas besoin de moins d’hydratation que les autres natures de peau, et que l’en priver ne fait qu’aggraver mes problèmes. Je me suis donc penchée, en plus des soins contre les imperfections, sur les produits hydratants. Quelques uns sont même devenus mes nouveaux coups de coeur.

DSC_0144.jpg

Ce masque clarifiant à la fraise de Formula 10.0.6 est désormais un incontournable dans ma salle de bain. Je l’ai découvert l’année dernière au mois d’Avril et depuis je le rachète sans arrêt. C’est un masque à l’argile qui sent le petit Gervais à la fraise. Enrichi en acides de fruit et romarin, il est le masque le plus efficace que je connaisse lorsque je veux faire sécher plus rapidement les petits boutons. Cependant, je ne le recommande pas aux peaux fragiles et sensibles car il est très agressif et a tendance à picoter tout le long de la pose.

DSC_0142.jpg

Cette crème de nuit Polaàr est faite pour les peaux assoiffées. Reçue dans une Birchbox, j’ai mis un certain temps avant de me décider à l’utiliser puisque je déteste mettre des crèmes de nuit. Je trouve qu’elles sont souvent trop riches et collantes et sont pas conséquent désagréables à utiliser. Pour celle ci , j’ai du revoir mon jugement. Elle est hyper fraiche et on sent immédiatement qu’elle hydrate la peau sans laisser de film gras. En plus de cela, elle a une odeur assez originale qui me fait penser aux parfums pour hommes, la fraicheur de la lessive en plus. Au petit matin, la peau a absorbé l’ensemble du produit et est complètement repulpée. Je m’en sers en cure de 3 à 4 nuits quand ma peau commence à montrer des signes de sécheresse et tout rentre dans l’ordre très vite.

DSC_0136.jpg

DSC_0154.jpg

J’ai récemment investi , grâce aux soldes, dans deux masques de la marque Glamglow (marque des stars américaines qu’on ne présente plus) . Le premier est le masque hydratant intense appelé Thirstymud. La couleur du produit ne donne pas vraiment envie , mais son odeur (certaines trouvent que ça sent la noix de coco, moi j’ai l’impression que ça sent l’amande) n’a pas son pareil. Tellement sucrée qu’on a presque envie d’en manger. La texture crème assez légère finalement pour un masque est très agréable à appliquer et donne une sensation de fraicheur au moment de l’application. Ce que j’aime dans les produits Glamglow c’est qu’on sent le produit agir. Pour le coup, ça ne picote et ne tiraille pas , mais au bout de 5 petites minutes on sent que ça chauffe légèrement. Une fois le produit retiré, on se retrouve avec une peau repulpée,nourrit et très douce. J’adore!

DSC_0137.jpg

DSC_0152.jpg

DSC_0158.jpg

Deuxième masque que je voulais essayer de cette marque: le Youthmud. Un masque exfoliant qui promet de rendre la peau plus jolie instantanément ( en 10 minutes en faite) . J’ai vraiment apprécié ce masque à l’argile qui semble tout à fait semblable aux autres. Cependant, les effets ne sont pas du tout les mêmes. Les impuretés ont disparues, la peau semble quelque peu retendue et les pores sont presque inexistants ( effet photoshop assuré) . Il reste un petit bémol: c’est très désagréable à l’application.  Même en très fine couche, le produit pique beaucoup et une fois que le masque commence à sécher ça tiraille dur! J’avais l’impression qu’on me tirait la peau des joues et du front. Mais le résultat étant là et ma peau n’étant pas sensible j’en suis satisfaite.

DSC_0140.jpg

Et puis, il y a LE produit coup de coeur! Je ne l’ai qu’en format voyage mais cette crème perfectrice de teint à la pivoine venant tout droit de chez L’Occitane est la crème hydratante la plus agréable que je n’ai jamais utilisé. Son odeur est dingue, sa texture est onctueuse et ses effets notoires. Depuis que je l’utilise ma peau est plus belle. Les imperfections sont moins nombreuses et mes joues (la zone la plus sèche de mon visage) sont hydratées correctement. J’avais pour espoir un petit rabais pendant les soldes , mais malheureusement , elle reste vendue à 35 euros. Cependant je vais la racheter puisque je ne conçois plus ma routine sans elle.